A l'affiche

[Critique] « Ceuta, douce prison », un documentaire habité

[Critique] « Ceuta, douce prison », un documentaire habité

21 janvier 2014 | PAR Yaël Hirsch

Jonathan Millet et Loïc H. Rechi ont suivi 5 migrants coincés aux portes de l’Espagne dans l’enclave de Ceuta, qui n’appartient pas encore à l’espace Shengen et constitue une prison ensoleillée à ciel ouvert, où l’on peut attendre des années un laisser-passer… Un documentaire habité qui a fait le tour de nombreux festivals avant d’arriver en salles le 29 janvier 2014.

[rating=3]

Ceuta_afficheLes deux jeunes réalisateurs ont pris le parti de donner un visage personnel à ceux qui ont tout laissé pour tenter leur chance et entrer en Europe. En suivant Simon, Guy, Marius, Iqbal et Nur dans le soleil de l’extrême sud de l’Espagne et jamais dans l’enceinte du camp où ils sont réellement enfermés, ils libèrent un espace original d’errance. Désœuvrés, les jeunes hommes s’occupent et tentent de gagner un peu d’argent en lavant les vitres ou pêchant du poisson, mais les options sont limitées, et surtout, ils marchent, dans l’ignorance de ce que l’avenir leur réserve.

Ouvertement inspirés du Elephant de Gus van Sant, Jonathan Millet et Loïc H. Rechi filment leurs déambulations, parfois arrêtées par la narration de leur grand voyage pour arriver jusque-là ou une interaction avec des membres plus « seniors » de Ceuta. Un beau film, illuminé de soleil et irradiant de son souci de montrer des trajectoires de vies humaines, mais le rythme n’est pas encore tout à fait maîtrisé et l’on peut décrocher assez facilement.

Ceuta, douce prison, de Jonathan Millet et Loïc H. Rechi, Documentaire, France 2012, 90 min, Docks66. Sortie le 29 janvier 2014.

 

Visuel : ©affiche du film.

La 7e édition du festival « Littérature, enjeux contemporains » se penche sur les points de vues
Festival de l’Alpe d’Huez : grand succès pour les immatures
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *