A l'affiche
Critique « Apprenti Gigolo »: Turturro et Woody Allen s’amusent dans une charmante comédie juive new-yorkaise

Critique « Apprenti Gigolo »: Turturro et Woody Allen s’amusent dans une charmante comédie juive new-yorkaise

13 avril 2014 | PAR Gilles Herail

N’offrant ni plus ni moins que ce que l’on attendait, Apprenti Gigolo est un pur divertissement, de qualité, qui soigne son image, sa musique, ses dialogues et ses acteurs. Dans une élégante et charmante comédie sur le désir et la solitude.

[rating=3]

Synopsis officiel: Deux amis, l’un libraire, l’autre fleuriste, ont des problèmes d’argent. Le premier devient le mac du second. Ils feront le bonheur de leurs clientes

La jolie bande-annonce du premier film de John Turturo a le mérite d’assumer clairement ce qu’est le film. Une douce comédie très classique dans sa forme et ses thématiques, faisant jouer à fond le capital sympathie de son casting et de son atmosphère surannée du quartier juif de Brooklyn. On a plaisir à retrouver Woody Allen acteur qui ne dévie pas un iota de la performance attendue mais retrouve la jubilation de ses grandes heures en amenant sa bouille, ses lunettes et son bagout pour accompagner son ami et poulain dans un nouveau business qu’il vient de lancer. Du gigolo/psy pour femmes mures (ou non) souffrant de la solitude. Cet homme normal incarné par John Turturro les séduit par sa solidité banale, son charisme mutique à défaut de beauté de magazine On aurait aimé encore plus de scènes entre ce Don Juan inventé et ses dames, qui l’émeuvent et à qui il apporte un petit moment d’oubli. Sharon Stone en tête qui s’amuse à jouer la bourgeoise faussement cynique se laissant finalement émouvoir par son ténébreux amant. Et Vanessa Paradis qui amène la sensibilité, l’émotion, la poésie. En veuve juive orthodoxe qui s’est emmurée depuis le décès de son mari, réveillée par les mains et l’attention de cet amant inattendu. Ces jeux de séduction élégants, entrecoupés d’apparitions comiques de Woody Allen au cœur d’une communauté juive dépeinte de manière quasi burlesque laissent un joli sourire sur les lèvres du spectateur. Qui oubliera le film sitôt sorti du cinéma. Pari rempli.

Apprenti Gigolo, une comédie de John Turturro avec Woody Allen et Vanessa Paradis, durée 1H30, sortie le 9 avril 2014

[Critique] « Les Yeux Jaunes des crocodiles » : Cécile Télerman livre une adaptation trop foisonnante
[Live report] Orchestre de Paris, Concerto pour trois pianos de Mozart et écossaise de Mendelssohn
Gilles Herail

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture