A l'affiche
[Critique] « All About Albert », une comédie pétillante grâce à son duo d’acteurs séduisant et une écriture tout en finesse

[Critique] « All About Albert », une comédie pétillante grâce à son duo d’acteurs séduisant et une écriture tout en finesse

26 mars 2014 | PAR Hugo Saadi

Après un Friends with Money décevant en 2006, Nicole Holofcener revient avec All About Albert, une petite comédie romantique rafraichissante portée par un duo qui respire la joie de vivre, Julia Louis-Dreyfus et le regretté James Gandolfini.

 [rating=3]

La réalisatrice américaine décide d’étudier les difficultés rencontrées par les hommes et les femmes lorsqu’ils démarrent une nouvelle relation juste après un divorce. Elle en profite également pour dresser un portrait des relations mère – fille, père- fille sans jamais tomber dans les clichés. Pour cela elle se base sur une histoire triangulaire originale alimentée par un comique de situation bien amené. Eva (Julia Louis-Dreyfus), une masseuse rencontre au cours de la même soirée Marianne (Catherine Keeper) et Albert (James Gandolfini). À partir de ce moment là, deux relations vont se dessiner parallèlement, l’une amicale avec Marianne sa nouvelle cliente, l’autre amoureuse avec Albert. La situation deviendra comique lorsqu’elle se rendra compte que l’ex-mari de Marianne n’est autre que … Albert. Le parallélisme de ces deux relations va finir par s’entrecroiser pour délivrer son lot de situations comiques !

All About Albert est bâti sur une réalisation qui fait dans la finesse, sur des dialogues bien écrits et des personnages très touchants. On n’est pas dans une comédie plan plan, l’ensemble est recherché et le comique de situation marche très bien. C’est notamment le cas (et grâce aussi à un montage audacieux) lors des séances de massage où Marianne critique ouvertement son ex-mari et lance des commentaires peu flatteurs sur l’homme qu’Eva commence tout juste à fréquenter.

L’ensemble naturel, fluide et léger ne fonctionnerait pas non plus sans l’osmose des deux acteurs principaux qui se dégage à l’écran : Julia Louis-Dreyfus connue notamment grâce à la série Seinfield et James Gandolfini aka Tony Soprano (disparu l’année dernière). Ce dernier trouve ici un rôle que l’on pourrait rapprocher de celui de Welcome to The Rileys, en père protecteur et gros nounours touchant. On est loin de ses rôles d’alcoolique ou de truand et il démontre encore une fois qu’il dispose d’une belle palette de jeu. Les seconds rôles comme Catherine Keener ou bien Toni Collette viennent quant à eux donner du rythme grâce à des scènes très plaisantes.

Au final, rien de bien marquant dans cette comédie, mais une petite bulle d’air frais dans un paysage comique beaucoup trop pollué par le vulgaire et le débile. Nicole Holofcener fait dans la simplicité et propose un film de dialogue et de mœurs charmant.

All About Albert, un film de Nicole Holofcener avec Julia Louis-Dreyfus, James Gandolfini, Catherine Keener, comédie américaine, 1h33. Sorti le 26 mars 2014.

[Critique] « Captain America 2, le soldat de l’hiver », nouvel épisode en demi-teinte
Ryan Gosling dans la peau du rutilant cinéaste-chorégraphe Busby Berkeley
Hugo Saadi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *