A l'affiche

Claire Denis met en image les mots de Christine Angot aux Rencontres Internationales

Claire Denis met en image les mots de Christine Angot aux Rencontres Internationales

03 décembre 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

D’une banale histoire de couple en déroute, Claire Denis nous entraîne dans un conte social où le racisme est le principal personnage qui s’invite dans le pas de deux dansé par Alex Descas et Norah Krief.

Présenté en première au TIFF, Voilà l’enchaînement à pour but de « Filmer les mots de Christine Angot, des mots qui disent ce que nous oblitérons. Je dis cela, oblitérer, peut-être qu’il y aurait un mot meilleur pour exprimer cet enchaînement inévitable que pressent sans doute l’homme noir. Ce piège. ». Le film fera la clôture des Rencontres Internationales qui se tiennent jusqu’au 7 décembre à la Gaité Lyrique.
La cinéaste a travaillé à partir d’un texte de l’auteure et livre un petit bijou anxiogène à souhait. On pense forcement à Clôture de l’Amour de Pascal Rambert où un couple se déchirait dans un règlement de compte 1 contre 1. Ici il y a eu de l’amour « on s’embrassait à pleine bouche », puis il y a eu de la haine « Hélène c’est une putain d’esclavagiste ».
« Aujourd’hui on ne s’aime plus ». La phrase tombe comme un couperet et pourrait figurer dans le pire des mélos. Pourtant nous sommes ailleurs. On pense à une séance chez le psy ou à une confession. Claire Denis filme de façon très resserrée les deux acteurs qui sont d’un calme implacable en toute situation.

Il y a dans cet « enchaînement » la notion de dépassement. Elle est blanche, lui noir et quel que soit la temporalité de leur amour, qui aura duré huit ans, la question est posée. La différence de couleur projette « lui » dans une forme d’archaïsme. Les mots tatouages, étalons la font rêver, lui en a des sueurs d’angoisse.

Ce court se regarde en un souffle, terrible, le pire n’étant jamais là où on l’attend.

Le programme des Rencontres Internationales : ici.

Infos pratiques

Silencio
Musée Guimet
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *