A l'affiche
Absent de Marco Berger : la séduction de l’adolescent

Absent de Marco Berger : la séduction de l’adolescent

13 juillet 2011 | PAR Yaël Hirsch

Meilleur film aux fameux Teddy Awards de Berlin, qui est un festival queer de plus de 25 ans d’âge (voir notre article), « Ausente », le deuxième long métrage de l’argentin Marco Berger met en scène le jeu de séduction d’un adolescent de 16 ans face à son professeur de natation. Sensuel et esthétique. Sortie le 27 juillet 2011.

Martin, 16 ans ( Javier de Pietro) dit avoir un problème à l’œil lors du cours de natation et son professeur (Carlos Echevarria)  l’emmène à l’hôpital où le petit est vite rassuré. Il n’a rien, mais comme il devait dormir chez un ami et que celui-ci est rentré, Martin parvient à convaincre on professeur qu’il doit dormir chez lui. La peur du qu’en dira-t-on n’arrête pas ce dernier, qui à défaut de pouvoir convaincre sa petite amie de venir aussi  passer la nuit à domicile, installe le jeune-homme dans la salon après lui avoir préparé un sandwich. malgré un triangle d’impossibilité : le prof est hétérosexuel,pas de sexe entre un prof et son étudiant mineur, et le tabou sur l’homosexualité qui existe encore en Argentine, une atmosphère étrange, érotique et nocturne, s’installe dans l’appartement. Le lendemain, il s’avère que Martin a menti. Pourquoi ?

Histoire inversé de séduction d’une homme mature par Tadzio, « Absent » est d’autant plus original qu’il est conçu comme un thriller ou la tension monte avec le désir du plus jeune des deux protagonistes. Les trois premiers quart du film sont complétement maîtrisés par Marco Berger qui donne à voir de très beaux corps avec infiniment de poésie. Le dernier quart du film part dans le rêve et le manque, la fameuse absence décrite dans le titre. Après le succès de « Plan B », le premier long métrage du réalisateur, « Absent »‘ signe son talent, et trouvera très certainement son public français.

« Absent » (Ausente), de Marco Berger, avec Javier de Pietro, Carlos Echevarria, Antonella Costa, Rocio Pavon, Argentine, 2011, 1h35. Sortie le 27 juillet 2011.

 

Après les centrales nucléaires, Anne Lauvergeon surveillera Libération
Claude Lévêque à la Galerie des Galeries, sur une invitation d’agnès b. : Hymne à la joie
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Absent de Marco Berger : la séduction de l’adolescent”

Commentaire(s)

    Comments are closed.