Cinema
20 avril 2011: ouverture du Tribeca Film Festival

20 avril 2011: ouverture du Tribeca Film Festival

19 avril 2011 | PAR Aude Lallart

Le Tribeca Film Festival, fondé par Robert De Niro, Jane Rosenthal et Craig Hatkoff en 2002, a attiré plus de deux millions de spectateurs américains et étrangers. Pour ce dixième anniversaire, 38 pays sont représentés.

C’est Sir Elton John qui inaugurera les festivités avec un concert gratuit, après la projection, en plein air, du documentaire « The Union », ayant pour sujet le chanteur, et réalisé par Cameron Crowe.
Le programme, composé de pas moins de 88 longs métrages et 61 courts métrages (dont plusieurs premières mondiales ou américaines), propose entre autre plusieurs documentaires musicaux comme Mama Africa (sur la chanteuse sud-africaine Miriam Makeba), Sing Your Song (à propos de l’engagement politique du chanteur Harry Belafonte) When the Drum is Beating (sur le groupe haitien Septentrional) qui resteront à l’affiche durant une dizaine de jours.
Du Mexique avec Paradis artificiels (Paraísos Artificiales), dirigé par Yulene Olaizola, écrit par cette dernière et Fernando del Razo à la Norvège de Tournez le moi, bordel de merde (FA på meg, pour faen), écrit et réalisé par Jannicke Systad Jacobsen en passant par l’Inde -Le cerf-volant (Patang), écrit et réalisé par Prashant Bhargava et la France ( Ma part du gâteau de Cédric Klapish) Tribeca est devenu un véritable festival international, avec des concerts de musique et les actes de la comédie, une journée d’animations et d’activités destinées aux enfants, et des discussions avec des professionnel du 7ème art.
Newlyweds, d’Edward Burns, qui clôturera le festival samedi 30.

Le Tribeca Film Festival est créé en 2002 suite aux attentats contre le World Trade Center, afin de redynamiser l’économie et la vie culturelle de Manhattan par le biais d’une manifestation annuelle autour du film, de la musique, et de la culture.
D’une manière plus large, le festival a pour mission d’assister les cinéastes afin d’atteindre le plus grand public possible, et de promouvoir la ville de New York afin qu’elle soit reconnue comme un centre majeur de cinématographie.

Gagnez 10×1 places pour la représentation exceptionnelle de Zone Libre de Jean-Claude Grumberg, le 8 mai à l’Espace Rachi
Bertrand Cantat ne jouera pas à Montréal
Aude Lallart

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture