Arts
Un profil de Louis XI aux enchères chez Sotheby’s

Un profil de Louis XI aux enchères chez Sotheby’s

22 juin 2012 | PAR Sarah Barry

Sotheby’s avise les amateurs d’art en tout genre de la mise aux enchères le 4 juillet prochain à Londres d’un rarissime portrait du roi de France Louis XI. Mais avant que cet objet exceptionnel soit commercialisé, il a été dévoilé aux yeux du public dans les locaux parisiens de la maison de vente jusqu’à avant-hier, mercredi. Signalement d’un Valois du XVème siècle …

Louis XI (1423-1483) est un personnage ambigu, tantôt vu comme un souverain fort et ingénieux, artisan d’une France prospère, tantôt perçu comme un féroce oppresseur, laid avec ça. Nous ne tenterons pas de trancher, mais en découvrant le profil du monarque, force est de supposer qu’il n’était pas un bel éphèbe joyeux et insouciant. Un tableau du XVIème siècle d’après Jean Fouquet, conservé au Brooklyn Museum de New York, nous donne déjà une idée.

Louis XI y est représenté de profil (ci-dessus à gauche), comme cela était d’usage à la fin du Moyen Âge (cf. le célèbre portrait de Jean II le Bon du musée du Louvre –> ci-dessus, à droite). Le roi porte le collier de l’Ordre de Saint-Michel, ordre de chevalerie qu’il fondât lui-même en 1469. Sa mise est modeste, le nez s’avance avec audace, le coin de la bouche s’affaisse en une moue peu engageante ; l’oeuvre présentée par Sotheby’s serait très semblable.

Elle aurait été réalisée vers 1470 par un artiste français anonyme, devenant ainsi le seul portrait du souverain peint de son vivant. Dessus, une inscription probablement insérée au XIXème siècle : elle indiquerait que Louis XI aurait fait don de ce portrait à son chambellan et ambassadeur Rigaud d’Aureille, Baron de Villaneuve (1455-1517). L’oeuvre faisait donc partie des collections de la demeure édifiée par le Baron, le château de Villeneuve-Lembron, et ce jusqu’au XIXème siècle.

Compte tenu du parcours grandiose du tableau et de son importance certaine en tant que témoin historique, la maison Sotheby’s souligne le caractère extraordinaire de son nouveau poulain, qui se trouve estimé entre 500000 et 750000 euros. Affaire à suivre le 4 juillet 2012, en direct de la capitale britannique.

 

Visuels :

A la Une : Portrait de Louis XI, vers 1470 / Photo AFP

Photographie 1 : Portrait de Louis XI, XVIème siècle, Brooklyn Museum de New York / Photo Wikipedia, domaine public

Photographie 2 : Portrait de Jean II le Bon, vers 1350, musée du Louvre / Photo Wikipedia, domaine public

 

La Bonne Âme du Sé-Tchouan au Théâtre du Nord : sortie de promotion de l’EPSAD
L’entre monde(s) d’FX Combes
Sarah Barry

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture