Arts
Toujours plus de Dali !

Toujours plus de Dali !

22 janvier 2013 | PAR Géraldine Bretault

Le succès annoncé ne s’est pas démenti : le Centre Georges Pompidou ouvre plus grand ses portes et propose en outre un colloque sur le grand peintre catalan.

Si vous n’avez pas encore visité la grande rétrospective consacrée à Dali, c’est le moment : en plus des horaires d’ouverture habituels du musée, profitez de nocturnes exceptionnelles, tous les jours (sauf le mardi) jusqu’à 23 heures. Pour les lève-tôt munis d’un billet acheté en ligne et les adhérents, le musée ouvrira ses portes à 9h30 le dimanche. L’exposition s’achève le 25 mars.

Si l’œuvre de Dali est d’emblée fascinante, elle peut laisser perplexe devant les possibilités d’interprétation : quels tourments peuvent bien se cacher derrière Le Grand Masturbateur ou le Guillaume Tell ? Comment se construisent les images doubles ? Qu’est-ce que cette fameuse méthode paranoïaque-critique ?

Venez écouter plusieurs grands spécialistes de Dali, qui tenteront de répondre à toutes ces questions, sur entrée libre dans la limite des places disponibles :

MERCREDI 23 JANVIER

Emmanuel Guigon, « Salvador Dalí et la crise de l’objet »

Catherine Millet, « Dalí et nous »

Astrid Ruffa, « De Chirico et Picasso vus par Dalí. Vers un art du concret délirant »

Jorge Wagensberg, « Dalí et la science comme inspiration »

Óscar Tusquets, « Le meilleur tableau de Dalí »

JEUDI 24 JANVIER

Jean-Louis Gaillemin, « L’ornement paranoïaque »

Dawn Ades, « Lost and FoundLe mythe tragique de l’Angélus de Millet et La Gare de Perpignan »

Michèle Harroch, « Dalí, Oui ! Mais… »

Albert Serra, « Dalí et le cinéma »

Enric Casasses, « La langue de Dalí »

Frédérique Joseph-Lowery, « Salvador Dalí, de Mae West à Salomé »

Le colloque est organisé avec les commissaires de l’exposition « Dalí » et l’Institut Ramon Llull (institution catalane dédiée à la promotion de langue et la culture catalanes).

Crédits photographiques :
Étude pour « Le Miel est plus douce que la sang » [sic], 1926 © Salvador Dal., Fundacio Gala-Salvador Dali / Adagp, Figueres, Paris 2012

Le spectre du sexappeal, vers 1934 © Salvador Dal., Fundacio Gala-Salvador Dali /Adagp Paris 2012

 

Lauréats 2012 du Fonds de Création Lyrique
Le nouveau pôle des archives nationales…à Pierrefitte
Géraldine Bretault
Diplômée de l'École du Louvre en histoire de l'art et en muséologie, Géraldine Bretault est conférencière, créatrice et traductrice de contenus culturels. Elle a notamment collaboré avec des institutions culturelles (ICOM, INHA), des musées et des revues d'art et de design. Membre de l'Association des traducteurs littéraires de France, elle a obtenu la certification de l'Ecole de Traduction Littéraire en 2020. Géraldine a rejoint l'aventure de Toute La Culture en 2011, dans les rubriques Danse, Expos et Littérature. Elle a par ailleurs séjourné à Milan (2000) et à New York (2001, 2009-2011), où elle a travaillé en tant que docent au Museum of Arts and Design et au New Museum of Contemporary Art. www.slowculture.fr

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture