Arts

Rétrospective Cindy Sherman au MoMA, disponible en France grâce aux éditions Hazan

Rétrospective Cindy Sherman au MoMA, disponible en France grâce aux éditions Hazan

08 mai 2012 | PAR Kylhian Hildebert

Cindy Sherman est l’une des artistes contemporaines les importantes. Son travail s’articule principalement autour de la photographie et de l’autoportrait. Actuellement, du 26 février au 11 juin, au MoMA a lieu une rétrospective qui lui est entièrement consacrée ; pour tout ceux -et ils sont nombreux- à ne pouvoir effectuer le déplacement, le catalogue de l’exposition est disponible aux éditions Hazan…

Née en 1954, Cindy Sherman est très tôt attirée la télévision et le déguisement ; rapidement elle développe un intérêt particulier pour la photographie qui sera le médium par lequel elle s’exprimera le mieux. Ces résonances télévisuelles, ces archétypes que la télévision et les différents médias ne cessent de présenter depuis des décennies, seront le fer de lance de son travail. Le catalogue présente pour la première fois en intégralité ses Untitled Film Stills, série de 70 photographies réalisées pendant trois ans, délibérément abîmées et “salies” (sous-exposition, forte présence du grain, flou…) dans lesquelles apparaît une forte présence de la culture pop. Il s’agit de conceptualiser les différentes actions qui mettent en scène une “pauvre has been”, ainsi elle se joue de la figure féminine telle qu’elle est représentée dans de nombreux films ; par ailleurs beaucoup ont pensé qu’il s’agissait de véritables extraits de films, cela montre tout le génie de Sherman à capter l’essence des différents stéréotypes qui ont trait aux femmes dans la culture.

Cindy Sherman travaille seule, tout est réalisé par ses soins ; elle est à la fois photographe, modèle, maquilleuse, coiffeuse, chef décoratrice… Cela lui permet une totale liberté créative, dans son studio  elle jouit d’une totale indépendance. Elle redéfinit la notion d’autoportrait, qui n’est plus simplement la représentation de l’artiste à un instant t mais qui devient l’incarnation d’un personnage par l’artiste elle-même ; ainsi on peut se demander s’il arrive à Sherman de se dévoiler ? Si l’incarnation de ces figures qui l’ont marquée et qui continue de la fasciner est une manière de montrer une partie d’elle-même ? En effet, nombreuses sont les questions qui nous assaillent lorsque l’on regarde les différentes photographies de Cindy Sherman.

Le livre donne certaines réponses, tant il est riche par les nombreux travaux de l’artiste dont il regorge. Cindy Sherman travaille par série et c’est donc par série que nous sont proposées les différentes photographies ; ainsi il y a notamment les History Portraits, dans lesquels elle reprend des toiles de maitres, Le Caravage par exemple ; les Society Portraits, dans lesquels elle se joue de l’image de ces femmes quadragénaires, riches mécènes ; ou encore les Murals ou les Sex Pictures

C’est un excellent livre pour découvrir l’oeuvre de Cindy Sherman et qui contient également un long entretien extrêmement précis et fouillé entre le réalisateur John Waters et Cindy Sherman qui s’explique sur son travail passé et à venir.

Tout l’art de Sherman consiste à savoir canaliser son époque dans une série de photos.

“11 fleurs” de Wang Xiaoshuai, un film malheureusement en demi-teinte
MAMAN ou la chanson douce d’Alexandra Leclère
Kylhian Hildebert

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *