Arts
Prix HSBC de la photographie 2011 : deux artistes prometteurs

Prix HSBC de la photographie 2011 : deux artistes prometteurs

09 novembre 2011 | PAR Laurene Saby

Alinka ECHEVERRIA & Xiao ZHANG, ces deux noms ne doivent surement pas vous dire grand chose : Ce sont pourtant les lauréats de cette édition 2011 du Prix HSBC pour la photographie. L’une mexicaine, l’autre chinois, ces deux jeunes photographes prometteurs s’exposent jusqu’au 30 novembre à la Maison de la Photographie de Lille.

Après Lyon, Paris et Metz, c’est à Lille que s’installe l’exposition itinérante proposée par HSBC pour faire découvrir au public français deux artistes pour lesquels un jury de spécialistes a eu le coup de cœur. Ce prix récompense deux jeunes photographes chaque année depuis maintenant 15 ans, et leur donne la possibilité d’être exposés en France et d’éditer une monographie. C’est donc dans la très accueillante Maison de la Photographie de Lille que l’on peut découvrir deux séries photographiques, incomparables et joliment complémentaires. Comme deux voyages lointains, ces deux regards d’artistes se rejoignent sur un point : celui de montrer un pays, d’une manière personnelle par le traitement, et universelle par le sujet.

Pèlerinage au Mexique

Avec  « Sur le chemin de Tepeyac », Alinka ECHEVERRIA nous emmène sur la route des pèlerins de la basilique de Guadalupe, près de Mexico. De dos, on aperçoit ces hommes portant leur représentations de la Vierge qu’ils viennent faire bénir. La photographe les découpe ensuite et nous les présente sur un fond blanc, comme des apparitions, pour mieux rendre leur « portrait » percutant.Catalogue de santons, cette série photographique interpelle par la beauté des couleurs et la manière attendrissante par laquelle le kitsch du catholicisme mexicain est abordé. Étendard de leur foi, le fardeau érigé en trophée montre la vivacité de la croyance dans la culture mexicaine. Une œuvre à la fois artistique et anthropologique pour cette jeune artiste diplômée d’anthropologie culturelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Baignade en Chine

Autre œuvre, autre pays, autre culture, avec le travail de Xiao ZHANG intitulé « Coastline ». Depuis 2009, le photographe originaire de la province de Shandong, capture la réalité de la vie le long des côtes chinoises. La restitution est captivante : au-delà de l’industrialisation galopante et de l’essor économique, on découvre les problèmes d’écologie et le quotidien de la Chine contemporaine. Des photos prises sur le vif, étrangement touchantes, avec pour fil conducteur un front de mer sous le brouillard. Poétique et politique, cette série photographique enchante par son évanescence. Pour découvrir le travail de Xiao ZHANG, rendez-vous sur www.zhangxiaophoto.com

(c) visuel : HSBC

Madonna lance une nouvelle ligne de mode
Ringer vole sur les ailes de l’Ange Chichin à l’Olympia.
Laurene Saby

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *