Arts
Portraits photos royaux à la Basilique Saint-Denis

Portraits photos royaux à la Basilique Saint-Denis

20 septembre 2011 | PAR Amelie De Chaisemartin

Le photographe Antoine Schneck a pris des clichés des grandes figures sculptées à la Basilique Saint-Denis, puis les a retravaillés pour les accrocher dans la nef. L’exposition Gisants se tient jusqu’au 31 octobre.

On le connaît pour ses portraits d’Africains, d’Indiens, de Chinois, réalisés au cours de ses voyages. Ou encore pour sa désopilante galerie de chiens, reflétant avec subtilité la personnalité de leurs maîtres. Antoine Schneck, 48 ans, s’est penché cette fois sur les gisants de la basilique de Saint-Denis, à l’instigation d’Isabelle Lemesle. Cette dernière, présidente du Centre des monuments nationaux, lui avait demandé si ces sculptures funéraires royales pouvaient l’inspirer.

Schneck a mitraillé sous tous les angles les illustres défunts de la nécropole, Clovis, Catherine de Médicis, Marie-Antoinette, François Ier… Puis il a retravaillé ses clichés jusqu’à obtenir ces images finales, aujourd’hui accrochées dans la nef et dans la crypte. Saisis de manière frontale, les visages et portraits en pied, de format géant, se découpent sur un fond noir, isolés de tout décor.

Ce fond noir avait déjà été utilisé par l’artiste pour réaliser ses portraits africains et asiatiques.

Le photographe explique en effet: « Le rapport au fond noir soustrait la personne photographiée aux supports que sont le décor, les expressions, la relation au monde et jusqu’au rapport avec le photographe lui-même. Je cherche dans la lecture du visage, donné non pas dans son histoire mais dans son immanence, une sorte de révélation. Négation de la lumière en tant qu’écriture, mon travail a banni là toute charge, tout reflet parasite pour poser le visage dans sa nudité et son intériorité. »

 

Au ciné cette semaine (21/09/2011)
Le marché des séries télé américaines en France, éléments d’analyse
Amelie De Chaisemartin

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture