Arts
Os Gemeos exposé en plein Times Square

Os Gemeos exposé en plein Times Square

20 août 2015 | PAR Elodie Schwartz

C’est un bien beau projet qui voit le jour à New York. Depuis le début du mois d’août, les œuvres colorées des artistes brésiliens Gustavo et Octavio Pandolfo, plus connus sous le nom « Os Gemeos », sont exposées en plein Times Square dans le cadre de la « Parallel connection »…

 

 

 

 

En cet été 2015, les projets artistiques ne cessent de fleurir aux quatre coins du monde. Après Palmitas peint aux couleurs du Street-Art, voici que la ville de New-York se lance elle aussi dans un projet artistique des plus incroyables. Comme le révèle le Huffington Post, Times Square s’est en effet transformé en un portail artistique dans le cadre du Times Square Times Art qui, chaque mois, met à l’honneur un artiste de manière très singulière : en affichant ses œuvres sur les panneaux publicitaires lumineux.

« Ces panneaux lumineux sont un emblème tel qui n’en existe nulle part ailleurs dans le monde. Nous recherchons des artistes émergeants aussi bien qu’établis, avec une variété de style et nous sommes toujours intéressés par ceux qui veulent s’amuser avec l’espace public », a confié le directeur de l’opération, Sherry Dobbin, cité par France Info. Et le moins que l’on puisse dire c’est que pour représenter le mois d’août, il a trouvé l’artiste idéal. Avec ses œuvres très colorées, enfantines et assez bizarres, le groupe Os Gemeos (Les Jumeaux, en français), composé des frères Gustavo et Otavio Pandolfo, risque en effet de surprendre les passants.

Concrètement, c’est un peu avant minuit que les 45 panneaux lumineux de Times Square, qui affichent d’ordinaire des biens de consommation, se mettent à afficher les œuvres. Et a minuit tapante, les panneaux du projet « Parallel connection » ne se transforment pas en citrouille mais retrouvent leurs publicités habituelles. Un moyen drôle et efficace d’interagir avec le public tout en apportant une dimension éducative.

Interrogé par CNN, Os Gemeos aurait d’ailleurs expliqué : « Nous voulons jouer avec les gens qui voient notre animation. C’est comme si quelqu’un de l’extérieur rentrait dans une télévision pour l’allumer et l’éteindre, encore et encore […] Nous sommes surpris de voir l’impact de ce changement sur les gens ». Essayant donc de jouer avec deux mondes parallèles, l’imaginaire et le réel, Os Gemeos perturbent les habitudes ce qui semble plaire.

Visuels : © Os Gemeos Instagram / Ka-Man Tse

BuzzFeed s’installe au Japon
« Comment j’ai perdu ma femme à cause du Tai Chi », l’enfer d’une rupture carcérale par Hugues Serraf
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *