Arts
Mondes perdus : le regard de Levi-Strauss à la Défense

Mondes perdus : le regard de Levi-Strauss à la Défense

05 avril 2012 | PAR Celeste Bronzetti

Dans le cadre de la deuxième édition du Festival Atmosphères 21, le Musée du Quai Branly expose 46 photos de Levi-Strauss à  La Defacto Gallery à La Défense. Il s’agit de quelques clichés issus des expéditions menées par le père de l’anthropologie structuraliste dans les États du Panama et Mato-Grosso en 1935 et 1938.

Poursuivant sa politique visant à créer un réseau de prêts d’œuvres en France et à l’international, le Musée du Quai Branly contribue à la mise en forme du projet de l‘Association Atmosphères 21. Persuadée que c’est à travers la culture que les questions environnementales les plus importantes peuvent atteindre la sensibilité des gens, ce Festival propose des projection, des créations théâtrales, des expositions autour de l’idée du développement durable.

La culture devient le fil d’Ariane entre les réalité locales et notre conscience collective : c’est justement à l’entrelacement entre ces deux dimensions que les études anthropologiques de Levi-Strauss ont aspiré dès le début. En portant son regard vers les peuples indigènes, il a enregistré depuis un angle de vue rigoureux et scientifique, la disparition progressive de ces univers culturels sous l’effet de l’acculturation et de l’urbanisation. Son approche dénuée de préjugés a permis le dévoilement d’une partie inconnue de l’humanité tout en traduisant à travers les photographies sa perplexité pour la destruction des ressources naturelles et humaines de la planète.

Parmi ces 46 exemplaires sans négatifs, donnés personnellement par Levi-Strauss au musée du Quai Branly en 2007, il y en a certains qui n’ont jamais été montrés.
Intitulée Mondes perdus, cette exposition est ouverte au public du 26 mars au 27 avril 2012 : une possibilité pour s’emparer du regard pénétrant de ce chercheur infatigable du patrimoine humain.

 

Visuels : (c) musée du quai Branly, photos Levi-Strauss

Infos pratiques

Claude Miller est mort
Live Report:Elisabeth Leonskaja & l’orchestre philarmonique de radio France honorent la musique russe
Celeste Bronzetti

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture