Marché de l'art

La galerie Gagosian, nouvelle représentante des oeuvres de Nam June Paik

La galerie Gagosian, nouvelle représentante des oeuvres de Nam June Paik

18 août 2015 | PAR Elodie Schwartz

Jusqu’alors principalement représentées par la galerie James Cohan, les œuvres de l’artiste Nam Jume Paik seront désormais sous la tutelle de la galerie Gagosian. Une nouvelle annoncée mardi 11 août sur son site Internet.

Larry Gagosian, fondateur des galeries portant son nom, en possède exactement neuf et ne cesse d’acquérir une renommée internationale en exposant des artistes venus d’univers différents. D’Andy Warhol à Damien Hirst en passant par Franck Stella, John Currin ou encore Rachel Whiteread, de nombreux artistes contemporains y font l’objet d’expositions. Et Larry Gagosian ne semble pas vouloir s’arrêter en si bon chemin.

En effet, un article publié le 11 août dernier sur le site de la célèbre galerie révèle que cette dernière sera désormais la représentante des œuvres de Nam June Paik, artiste sud-coréen considéré comme le pionnier du mouvement d’art vidéo. « La galerie est fière de vous annoncer qu’elle devient la représentante des biens de Nam June Paik », est-il mentionné.

Dès le 17 septembre prochain, la galerie organisera ainsi une exposition événement présentant au public les œuvres les plus emblématiques de l’artiste mort en 2006 à l’âge de 74 ans. Installations vidéos, sculptures, dessins et tableaux, la Nam June Paink : The Late Style, mettra en avant les derniers travaux réalisés entre les années 1970 et 1980 par celui qui reçu en 1995 le Prix de la culture asiatique de Fukuoka et celui de Kyoto en 1998.

Exposé en Angleterre (Londres) comme aux Etats-Unis (Washington D.C, New York, Minneapolis), Nam June Paik était jusqu’alors principalement représenté par la galerie James Cohan. Selon ArtViatic, c’est donc « une perte importante » pour cette dernière qui se voit détrônée. Mais heureusement, comme le souligne le site ArtNet.com, la galerie aurait déjà prévu d’exposer de jeunes artistes ayant le vent au poupe.

A ce jour, l’oeuvre de Nam June Paik vendue la plus chère est la sculpture Wright Brothers. Selon les informations de TheArtNewsPaper, elle serait partie en 2007 pour environ 580 000 euros, signe que son travail, bien qu’excellent, ne s’arrachait pas à des prix des prix d’ordinaire très élevés dans le monde de l’art. Mais nul doute que chez Gagosian, le travail de Nam June Paik sera de nouveau mis en lumière.

Visuel : © Eric Kroll

« Crans-Montana » : Monica Sabolo révèle les beautés mystérieuses de la Montagne magique
Les Youtubeurs stars à suivre
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *