Marché de l'art
Agenda de la FIAC du 19 octobre 2015

Agenda de la FIAC du 19 octobre 2015

19 octobre 2015 | PAR Kalindi Ramphul

Cette semaine, Paris s’apprête à vivre au tempo de l’art contemporain. Toute La Culture vous invite en effet à parcourir la FIAC (du 22 au 25) ainsi que de nombreuses autres foires d’art, en large, et en travers, afin de découvrir de nouvelles merveilles. L’occasion, également, de vous rendre à plusieurs spectacles. Balade…

Lundi 19 octobre

Variation Media Art Fair

Media Art Fair est une foire un peu particulière puisqu’elle est dédiée aux pratiques artistiques numériques d’art contemporain. Ces mêmes pratiques ont émergé avec la démocratisation des ordinateurs et des réseaux. Puis elles se sont développées au travers d’associations et de festivals, trop souvent à l’écart du marché dont on sait la position dominante dans le monde de l’art contemporain.

(hors FIAC)

Variation Media Art Fair, la Halle des blanc manteaux, 48 rue Vieille du Temple

Mardi 20 octobre 

Fiac sonore, hors les murs – Les berges sur Seine

La FIAC et les Berges de Seine proposent Sounds by the River, une programmation d’Anne- Laure Chamboissier du 20 octobre au 1er novembre 2015 de 11h à 19h30. Ce parcours d’oeuvres sonores sur les Berges, en écho à celui organisé à la Maison de la radio, a été imaginé autour de l’enregistrement et l’écoute de notre environnement, qu’il s’agisse de la nature ou de la ville. Il se développera entre le Jardin des Tuileries, le pont de la Concorde, le pont Alexandre III, le pont des Invalides et le Grand Palais et mènera aux installations monumentales de plasticiens le long de la Seine.

Les berges sur seine, Quai d’orsay, Paris. Du 20 octobre au premier novembre 2015.

 Inauguration au jardin des Tuileries 

Pour la neuvième année consécutive, la FIAC s’associe au le Domaine national du Louvre et des Tuileries pour présenter, au cœur du Jardin des Tuileries, un programme d’œuvres extérieures. L’intérêt croissant des galeries et des artistes, ainsi que le cadre exceptionnel du jardin, permettent de rassembler chaque année une vingtaine de projets conjuguant installations, sculptures, performances ou œuvres sonores qui, en interaction avec le public, prennent corps entre les allées, les bassins et les pelouses du jardin.

Jardin des Tuileries, 113 Rue de Rivoli, 75001 Paris

Vernissage d’OFFICIELLE – Cité de la mode et du design

Le nouvel événement de la FIAC, investit la Cité pour sa deuxième édition. Du mardi 20 octobre au dimanche 25 octobre 2015, OFFICIELLE accueille 68 galeries venues de 13 pays pour mettre à l’honneur l’art contemporain et la création émergente dans le Grand foyer de la Cité. OFFICIELLE poursuit sa mise en avant de galeries dont la programmation témoigne d’une aptitude particulière à décrypter la création contemporaine dans ses expressions les plus récentes. La foire d’art contemporain choisit de mettre l’accent sur la découverte de galeries et d’artistes, mais aussi sur la redécouverte d’artistes qui font figure de précurseurs ou de visionnaires.

 Le 20 octobre, Cité de la mode et du design, 34 Quai d’Austerlitz, 75013

Vernissage FIAC hors les murs – Jardin des plantes

Pour sa 5e édition, la FIAC Hors les Murs au Muséum propose un parcours d’oeuvres d’art contemporain en lien avec le changement climatique et la biodiversité.

Le 20 octobre, Jardin des plantes, 57 Rue Cuvier, 75005 Paris

Vernissage foire Cutlog

Depuis son lancement, cutlog a su attirer l’attention de la presse internationale et a accueilli un nombre important de collectionneurs, de directeurs de musées et d’institutions françaises et étrangères, de curateurs et d’amateurs d’art. Depuis son ouverture, cutlog a accueilli plus de 50 000 visiteurs. Des visiteurs curieux de connaitre la création internationale actuelle et une programmation riche en événements culturels et artistiques grâce à un programme de conférences, de projets curatoriaux, de performances et d’événements emblématiques de la foire. En soirée, une ambiance After-foire s’installe dans un esprit festif entre artistes, musiciens, professionnels et amateurs d’art.

Lire l’article Toute La Culture sur la polémique FIAC contre Cutlog de 2014 ici.

(hors FIAC)

Foire Cutlog4, place St-Germain-des-Prés 75006 Paris

 

Jeudi 22 octobre 

Outsider Art Fair

La troisième édition de l’Outsider Art Fair s’installe du 22 au 25 octobre 2015 à l’Hôtel du Duc, en parallèle à la FIAC 2015. Cette jeune foire, installée depuis 23 ans à New York, met en lumière le meilleur de l’art brut et de l’outsider art.

(hors FIAC)

Outsider Art Fair, Hötel du Duc, 14 Rue de Saint-Simon, 75007 Paris

Vendredi 23 octobre 

YIA Art Fair

À l’automne 2015, et pour la deuxième année consécutive, le réseau Marais Culture + s’associe à la YIA Art Fair en présentant des œuvres d’art contemporain dans des sites culturels d’exception. Suite aux débuts prometteurs de ce parcours Hors Les Murs en 2014, les Mairies du 3ème et du 4ème arrondissement, comme les Institutions Culturelles du Marais, se sont mobilisées pour donner plus de visibilité à de jeunes artistes dans un dialogue souvent ouvert avec leur propre programmation. Ce parcours Hors Les Murs réalisé sur des propositions d’Isabelle Chatout, commissaire de cette édition, réunit cette année 14 lieux répartis dans le 3ème et le 4ème arrondissement.

(hors FIAC)

YIA Art fair, du 23 au 25 octobre, Le carreau du temple, 4 Rue Eugène Spuller, 75003 Paris

Après-midi dans les salles du musée du Louvre : performance de Volmir Cordeiro

La muséographie de la cour Marly, hommage aux jardins d’agrément de Louis XIV dont elle abrite les sculptures, en rappelle l’esprit mêlé de théâtralité et de célébration panthéiste. Une création de Volmir Cordeiro prend place dans ce cadre marmoréen, rythmé par un jeu subtil de perspectives, de symétries et d’intervalles. Le jeune danseur  interpelle l’espace et les forces qu’il met en présence. Depuis ses débuts à Rio de Janeiro puis en France à partir de 2009, son écriture chorégraphique s’intéresse aux marges et met au premier plan l’hybridité de tout terreau culturel. Conjonction d’imaginaires, « constellation obscène », telle qu’il l’évoque, sa chorégraphie de mouvements et de sons explore les possibles d’un dérèglement.

Au Louvre,  75001 Paris

15H30 et 18h, Cour Marly du Louvre

Après-midi dans les salles du musée du Louvres : Claudia Triozzi

Dans les anciennes écuries du Louvre de Napoléon III, qui jouxtent la cour Lefuel, Claudia Triozzi se donne à voir, comparse, œuvre « mineure », parmi les sculptures votives en bois polychrome taillées en Europe du Nord aux 15e et 16e siècles. Poursuivant un chantier commencé en 2011 sous le titre « Pour une thèse vivante », l’artiste chorégraphe met à nouveau en friction les savoirs et les pratiques pour interroger tout ce qui habite un geste. Elle porte sur le musée un regard autre, où images, objets, sons et langage sont au travail dans le temps précaire de la performance.

16h15 et 18h45

Au Louvre,  75001 Paris

Après-midi dans les salles du musée du Louvre : Jérôme Bel 

Après s’être attelé à une déconstruction, par la chorégraphie, du dispositif dramaturgique du théâtre, Jérôme Bel met en tension, avec 1000, les hypothèses spectaculaires qui se font jour dans le musée. Son œuvre reprend le fil des questions partagées par la danse et les arts visuels depuis le Minimalisme dans une performance qui articule avant tout une situation commune : celle que traversent spectateurs et performers dans l’espace-temps du dispositif muséal et des œuvres qu’il offre aux regards.

17h et 19h30

Au Louvres,  75001 Paris

Samedi 24 octobre 

Slow – Cécilia Gondol 

Oscillant entre la danse et les arts visuels, l’oeuvre de Célia Gondol nous plonge dans un univers intime et délicat à la croisée de mondes et de cultures qu’elle réinvente. En jouant sur des éléments simples de notre environnement (couleur, température, etc.), l’artiste cherche à mettre en valeur la partition kinesthésique et musicale des choses. Slow est dansé par deux femmes dont les corps sont séparés par une feuille de bananier.

Au Grand Palais,  3 Avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris

Dimanche 25 octobre 

L’expérience statistique – Benjamin Efrati 

Le collectif questionne, sous forme de conférence performée, l’impact que l’évolution des sciences cognitives et l’apparition du neuromarketing ont pu avoir sur l’évolution des pratiques artistiques. Imaginant un protocole métaphorique baptisé “l’art statistique”, ils engagent une recherche de fond consistant en l’analyse de l’évolution de micro-normes dans une période très brève de l’histoire de l’art contemporain, les années 2005-2015.

Au grand palais,  3 Avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris

Visuels : ©DR

[Sortie Dvd] Indispensable trilogie de Louis Malle
[Critique] DVD « Un français » de Diastème, troublant portrait de skinhead et de l’extrême-droite française
Kalindi Ramphul

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *