Arts

L’oeil de Moscou vise le Louvre

29 septembre 2010 | PAR Pamina Le Guay

Le Kremlin bloque la venue des oeuvres de Avdeï Ter-Oganian au Louvre et compromet, ainsi, l’ouverture de l’exposition « Contrepoint Russe ».


L’exposition Contrepoint russe, qui s’ouvre le 14 octobre au Musée du Louvre, devra se passer d’un artiste. Les oeuvres du Russe Avdeï Ter-Oganian ont été censurées par le Kremlin. En cause : des toiles jugées provocatrices à l’égard de l’homme fort du pays, Vladimir Poutine. Comme « Radical Abstractionnism, n°8 » présentant un rectangle noir sur fond rouge au-dessus d’un petit cercle blanc, avec une légende sans appel : « Cette oeuvre appelle à commettre un attentat contre l’homme d’État V.V. Poutine dans le but d’arrêter son activité étatique et politique. »Difficile à exposer en 2010, déclarée année France-Russie.

« Le Louvre a pris connaissance de la décision du gouvernement russe de ne pas autoriser la venue en France de cette œuvre. Le musée réfléchit à la suite à donner à cette décision », indique à l’AFP, l’établissement public qui prend cette affaire au sérieux mais ne veut pas en dire plus à ce stade.

Avdeï Ter-Oganian, joue sur la provocation :  l’artiste avait déjà risqué la prison en 1998 pour une performance dans laquelle il détruisait des reproductions d’icônes traditionnelles, dénonçant ainsi l’idolâtrie russe. Poursuivi pour incitation à la haine et atteinte à la dignité humaine, il avait dû alors trouver refuge en République tchèque.

L’exposition « Contrepoint » doit présenter les œuvres d’une quinzaine d’artistes contemporains russes, choisis par Marie-Laure Bernadac, conservateur général, chargée de l’art contemporain au Louvre. La liste des œuvres avait pourtant été validée par la direction du Louvre.

Certains artistes de « Contrepoint » menacent déjà de boycotter l’événement. Trois ans après avoir frappé l’exposition « Sots Art » à la Maison Rouge, la censure Russe est toujours d’actualité.

Animal Collective : une clip-rêverie en bleu Klein pour « Bluish »
Blackberry dévoile sa tablette tactile
Pamina Le Guay

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture