Arts

Les vernissages du week-end (du 15 au 18 décembre)

Les vernissages du week-end (du 15 au 18 décembre)

14 décembre 2011 | PAR Liane Masson

Comme chaque semaine, toutelaculture.com vous propose un petit tour d’horizon des galeries parisiennes qui vernissent à partir de ce soir et tout au long du week-end.


Saint-Germain-des-Prés :


L’artiste italien Domenico Bianchi décline dans chaque œuvre un même processus : des couches successives de cire laissant apparaître un motif central, minutieusement défini à l’avance, formé de lignes et d’entrelacs.

A la Galerie Pièce Unique (4 rue Jacques Callot, Paris 6e) est présentée une grande composition bleue en cire et fibre de verre. Comme toujours la partie centrale de l’œuvre est occupée par un motif sphérique finement composé de lignes et de courbes. Cet élément central est le point de référence qui attire et concentre le regard, et confère à l’œuvre sa stabilité formelle.

A Pièce Unique Variations (26-28 rue Mazarine, Paris 6e), l’artiste expose des œuvres de plus petits formats et des œuvres sur papier. Le principe de modulation sérielle qui est au cœur de la démarche de l’artiste, se déploie ici sur des supports différents, le papier, la cire sur fibre de verre et le bois, des «formulations qui ont leur propre vie matérielle, singulière et substantielle, mais qui partagent une généalogie commune».

Vernissage : jeudi 15 décembre 2011 de 18h à 20h30.

Pour sa deuxième exposition personnelle à la Galerie Hautefeuille (3 rue Hautefeuille, Paris 6e), Philippe Mazaud, photographe franco-américain résidant à Portland, présente ses nouveaux « Paysages nocturnes », série en cours depuis 1995 et qu’il poursuit avec constance depuis.

Ces photographies partagent un certain nombre de traits communs: un décor de banlieue américaine saisi dans le vif de la nuit, dépeuplé de figures humaines qui l’occupent habituellement. Transmuant de banals paysages des villes d’aujourd’hui en véritables décors de science-fiction, Philippe Mazaud joue avec ce qui dans ces no man’s land périphériques s’invente sous les halos des néons, pour mieux révéler combien la nuit transforme.

Vernissage le jeudi 15 décembre.

10e arrondissement :


A la Galerie Poggi & Bertoux Associés (115-117 rue La Fayette, Paris 10e) ainsi qu’à la galerie , c’est la scène artistique norvégienne contemporaine qui s’expose au travers de l’exposition Norsk. A l’occasion de la sortie d’un recueil d’écrits inédits d’Edvard Munch qu’il publie aux Presses du réel, Jérôme Poggi s’est exceptionnellement associé à Emilia Stocchi et Primo Piano, pour organiser une importante exposition sur la scène artistique norvégienne contemporaine qui sera présentée dans leurs deux espaces du 10e arrondissement.

Norsk réunit six artistes dont les œuvres sont confrontées à trois des plus grands noms de l’histoire de l’art norvégien. En regard avec un pastel quasi-abstrait d’Edvard Munch, Per Maning montrera une série de photographies récentes dans le Studio room de la galerie Jérôme Poggi. A K Dolven présentera quant à elle pour la première fois en France une série de peintures sur aluminium qui occuperont l’espace de la verrière, répondant à deux peintures exceptionnelles d’Anna-Eva Bergman aux accents particulièrement contemporains. La salle principale de la galerie réunira des œuvres photographiques architecturales de Knut Åsdam et Per Barclay, ainsi qu’un projet conceptuel de Jesper Alvaer et Eline Mugaas. A quelques mètres de la galerie, Primo Piano fera dialoguer une peinture rare de Peder Balke, surnommé le Turner norvégien, avec une installation vidéo et sonore d’Ak Dolven.

Vernissage : jeudi 15 décembre de 18h à 22h.

 

 

A la Galerie-Librairie Le 29 (29 rue des Récollets, Paris 10e) Thibault de Puyfontaine présente ses « Late Colors » : « c’est au coeur d’une nuit colorée, dans les senteurs d’Orient tantôt suaves ou fortes, que nous convie Thibault de Puyfontaine. Les premières étapes de « Late Colors », son épopée photographique, l’a conduit en Egypte, du Caire à Alexandrie, mais aussi au Mozambique. Il nous en livre aujourd’hui un étonnant constat visuel, entre rêve et réalité. »

Vernissage jeudi 15 décembre à partir de 19h.

 

 

 

 

8e arrondissement :


Les œuvres des lauréats du Concours pour la Photographie du Royal Monceau – Raffles Paris seront bientôt dévoilées ! A découvrir à partir du 15 décembre dans l’Art District (37-41 avenue Hoche, Paris 8e), la galerie d’art du Palace Parisien. Autour du thème du portrait, les 5 finalistes sélectionnés en mai dernier par le Comité de Direction du Royal Monceau exposeront 5 photographies chacun. C’est dans le cadre de son soutien actif à la création artistique et culturelle que le Royal Monceau – Raffles Paris se portera acquéreur d’une des œuvres de chacun des cinq artistes, pour enrichir sa collection privée de photographies, à ce jour au nombre de 320 réparties dans les chambres et suites du Palace de l’Avenue Hoche.

Les cinq lauréats, sélectionnés le 13 mai dernier sont :

· Cerise Doucède
· Emile Hyperion Dubuisson
· Laura Henno
· Cara Phillips
· Ofer Wolberger

Ce sera seulement quelques heures avant l’ouverture de l’exposition que le Comité de sélection dévoilera le nom du lauréat final, parmi ces 5 finalistes, qui se verra remettre la somme de 20 000 euros pour la réalisation d’un projet photographique destiné à rejoindre la collection.

 

 

La marque Repetto lance son premier parfum féminin
Philippe Matsas Les voies perdues
Liane Masson

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *