Arts
Les nominations viriles du prix Marcel Duchamp 2014

Les nominations viriles du prix Marcel Duchamp 2014

11 février 2014 | PAR Marie Boscher

Les artistes nommés pour l’édition 2014 du prix Marcel Duchamp, qui vient récompenser le travail d’artistes français ou résidant en France travaillant dans les arts visuels, ont été dévoilés. Une sélection entièrement masculine.

Quatre hommes sont nommés cette année pour le 14ème prix Marcel Duchamp, ou plutôt cinq, deux frères étant nommés ensemble. Les frères Florian et Michael Quistrebert sont peintres et ont été révélés au grand public cette année dans l’exposition Dynamo au Grand Palais avec leurs œuvres protéiformes et abstraites. A leurs côtés est également nommé Evariste Richer, l’aîné de cette sélection d’artistes, notamment connu pour ses sculptures et ses installations inspirées des sciences et qui cherchent à transformer les perceptions du monde. Il a été exposé en 2013 au Palais de Tokyo.
Julien Prévieux est également nommé. L’artiste originaire de Grenoble s’est fait connaître dans les années 2000 avec ses lettres de non-motivation qu’il envoyait aux entreprises et où il exposait avec humour ses raisons de ne pas postuler aux postes qu’elles proposaient.
Enfin, le plasticien Théo Mercier vient compléter ce florilège 100% masculin. Le cadet des nommés mêle bizarrerie et humour noir dans son travail qui prend la forme de sculptures ou encore de collages.

Un choix masculin et plutôt juste au regard de la qualité des travaux des artistes nommés, mais qui étonne par son absence de parité. Le prix qui offre un formidable coup de pouce aux artistes lauréats n’a vu que 4 femmes récompensées, dont Latifa Echakhch, depuis sa création en 2000 par l’Association pour la diffusion internationale de l’art français (ADIAF).
Le nom du lauréat sera annoncé le 25 octobre 2014 lors de la Fiac. Le Centre Pompidou accueillera une exposition personnelle de son travail, prévue à l’automne 2015 et l’ADIAF lui remettra 35 000 euros en pus de sa participation à la production de l’œuvre à hauteur de 30 000 euros. Un catalogue sera réalisé autour des quatre artistes nommés.

Visuels : © ADIAF

Evariste RICHER

Légendes visuels

« La Palette du Diable” (2012)
Tirage argentique, 102 x 127 cm
Courtesy: l’artiste, SCHLEICHER/LANGE, Berlin et Meessen De Clercq, Bruxelles

« Je suis une caverne” (2010)
cuillère en argent, 61 perles de caverne, 20 x 5 x 4 cm
Courtesy: l’artiste, SCHLEICHER/LANGE, Berlin et Meessen De Clercq, Bruxelles

Continuum 5 (2013)
Vue de l’exposition « Continuum », Meessen De Clercq, Bruxelles

Arrière plan:
Evariste Richer
Geological Scale, 2009
Inkjet print on paper
270 x 110 cm (each)

Avant plan:
Evariste Richer
Le Mètre Lunaire, 2012
Copper
27,27 cm

Le Grand Elastique (2013)
Vue de l’exposition monographique d’Evariste Richer « Le Grand Elastique », Palais de Tokyo (27.02.13 – 20.05.13)
Photo : André Morin, courtesy: l’artiste, SCHLEICHER/LANGE, Berlin et Meessen De Clercq, Bruxelles

Des journées entières dans les arbres : Duras dépassionnée
« Corps étrangers » au Théâtre de la Tempête : trois hommes dans la terre
Marie Boscher

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture