Arts

L’Agenda des vernissages de la semaine du 26 octobre

L’Agenda des vernissages de la semaine du 26 octobre

25 octobre 2017 | PAR Sarah Reiffers

Cette semaine, les galeries parisiennes exposent de nombreux artistes travaillant sur un thème en particulier. Du soulagement à la réalité contemporaine en passant par le relief de notre planète, il y a en pour tous les goûts – de quoi passer une semaine en immersion dans l’art contemporain.

Du 26 octobre au 22 décembre: « Looking At You Looking At Us » de Laure Pouvost à la Galerie Nathalie Obadia

Laure Pouvost, lauréate du Turner Prize en 2013, revient pour la deuxième fois à la Galerie Nathalie Obadia. Cette artiste française utilise une grande variété de supports, de la vidéo à la sculpture en passant par la céramique, pour donner corps à des récits et narrations. Avec « Looking At You Looking At Us », Laure Pouvost vous présente de grands êtres désarticulés dessinés en bâtons, ses Metal Men et Metal Women, qui vous accueillent dans le but d’en savoir plus sur vous. Au cours de votre déambulation, leurs pensées confuses vous seront données à voir et à entendre dans un grand brouhaha.

Pour plus d’information, cliquez ici.

Du 26 octobre au 2 décembre: « Nexus » de Pascal Tassini à Christian Berst Art Brut

« Nexus » c’est une cabane, un antre, un espace intime construit au fil des années par Pascal Tassini. Un enchevêtrement d’objets divers, liés entre eux par des tissus noués les uns aux autres. Un espace entièrement habillé par de nombreux textiles récupérés un peu partout. Vous ne pourrez entrer dans cette cabane qu’après avoir passé une visite médicale effectuée par le docteur Tassini, guérisseur de tous les maux.

Pour plus d’information, cliquez ici.

Du 26 octobre au 25 novembre: « L‘aurore se lève – sources, fontaines & soulagements » de Paul-Armand Gette à la Galerie Jean Brolly

Avec « L’aurore se lève », Paul-Armand Gette continue son exploration du thème de la femme source. Se basant sur de nombreuses autres œuvres, comme les tableaux de Lucas Cranach ou de l’artiste japonaise Tomoko, l’exposition se présente comme un ensemble complexe sur le thème du soulagement. Guidés par la déesse Artémis, les visiteurs découvriront cette évocation du passage de l’enfance à l’adolescence des modèles de Paul-Armand Gette.

Pour plus d’information, cliquez ici.

Du 27 octobre au 2 décembre: « Telluris » de Noémie Goudal à la Galerie Les Filles du Calvaire

L’artiste Noémie Goudal explore le rapport de la nature à l’artificiel, de la science à l’imaginaire, et du construit à l’inventé. Son œuvre aime à questionner l’idée de « paysage », se basant notamment sur la notion développée par Michel Foucault  d’ « espaces autres », ou « hétérotopies ». Avec « Telluris », une exposition mêlant photographie et installation in situ, Noémie Goudal exploite les théories anciennes de la formation du relief de la terre. Elle s’intéresse plus particulièrement aux montagnes, ce qu’elles représentent et ce qu’elles inspirent.

Pour plus d’information, cliquez ici.

Du 28 octobre au 22 décembre: « Surface Tension » de Hiroshi Sugimoto à la galerie Marian Goodman

Depuis des années Hiroshi Sugimoto explore le concept du temps à travers la photographie en noir et blanc. Cet artiste japonais dont l’œuvre a été maintes fois récompensée sera exposé à Londres et à Paris simultanément. « Surface Tension » sera l’occasion de découvrir plusieurs de ses photographies – dont quelques nouvelles – tirées de sa série « Seascape », consacrée à la mer et au ciel.

Pour plus d’information, cliquez ici.

Visuels: (c) Galerie Les Filles du Calvaire, (c) Galerie Jean Brolly, (c) Galerie Nathalie Obadia, (c) Christian Berst Art Brut

 

Le rappeur Jul est sorti de garde à vue
Le point sur l’engagement de la presse française contre le harcèlement sexuel
Sarah Reiffers

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *