Arts

La sculpture animalière à l’honneur à la Galerie Estades

La sculpture animalière à l’honneur à la Galerie Estades

04 décembre 2012 | PAR Anne-Laure Plesset

Damien Colcombet, sculpteur lyonnais, passionné par les animaux qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs, nous offre à la Galerie Estades un aperçu de son immense talent. Plus de trente bronzes originaux y sont présentés, dont ses dernières œuvres (blaireau, tatou, mandrill, léopard dans l’arbre…).

Sculpteur réaliste, «Je rêve que mon animal soit vivant à la fin», renouant avec la grande tradition française des sculpteurs des XIX et début XX siècles, Damien Colcombet nous fait partager son amour des animaux grâce à l’exactitude de ses représentations.

Ses bronzes, dont il travaille la patine avec un artisan spécialisé afin de trouver la teinte exacte qui mettra en valeur les traits de son sujet, s’attachent à la personnalité de l’animal qu’ils représentent de manière frappante.

«Chaque animal a sa personnalité et c’est celle-ci autant que son aspect extérieur qu’il convient de reproduire. Je pense d’ailleurs que chaque animal est conscient de cette personnalité. L’éléphant admet être lourd, placide et puissant ; le buffle connait sa force ; le gnou accepte de servir de repas aux fauves ; le guépard sait qu’il est un parfait sprinter mais un athlète fragile aussi et dont la pointe de vitesse est assez courte.»

Ses pièces, fondues selon le procédé de la cire perdue et qu’il limite à 12 exemplaires, représentent plus particulièrement les grands animaux d’Afrique pour lesquels il s’est pris de passion lors de voyages au Kenya, au Burkina Faso et en Tanzanie.

Visuel : (c) Damien Colcombet

Anna Karénine de Joe Wright, un chef d’oeuvre
Un coffret Fnac « Ryan Gossling » pour les fêtes de Noël
Anne-Laure Plesset

One thought on “La sculpture animalière à l’honneur à la Galerie Estades”

Commentaire(s)

  • bjr, seriez vous interessés pour exposer les oeuvres de TANIA?
    merci d’avance de bien vouloir répondre à ce message
    cdlt
    JL

    décembre 21, 2012 at 13 h 07 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *