Arts
La mort croise le rire au Musée du Quai Branly

La mort croise le rire au Musée du Quai Branly

25 février 2013 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Au Ghana, on se rit de la mort, on l’éloigne surement. En témoigne la petite mais sympathique exposition « Le rire, l’horreur et la mort. Affiches peintes des vidéoclubs et images des morts au Ghana » présentées en parallèle de la plongée dans l’oeuvre de Paul Jacoulet.

Nous sommes accueillis par de biens effrayantes affiches. Si l’on s’approche, une fois la peur passée, on réalise une chose étrange : ce ne sont pas des affiches imprimées mais peintes. On apprend alors que dans les années 1980 le pays voit proliférer les vidéo clubs. Les temples du VHS se parent de ces drôles de tableaux qui mixent la sorcellerie millénaire aux mythes contemporains.

Si on trouve des allégories de Terminator, les mythes ghanéens sont aussi largement représentés. Prenons pour exemple le film Jewels qui présente l’image d’une divinité « mère des eaux » qui porte chance ou enrichit ou Igodo qui traite d’une fable traditionnelle.

Ce qui est passionnant ici c’est le dialogue entre Hollywood et ces vidéos clubs, l’influence est malheureusement unilatérale. On le regrette un peu en voyant ce cercueil en forme de thon signé Kane Kwei témoigne d’un humour vorace jusque dans les limbes.

Dans un pays où le mort est présent, où on lui offre à manger par l’intermédiaire d’objets comme cette poterie « Abusa kuruwa » dont la fonction est d’assurer le lien entre les défunts et les vivants, le tour de force est d’en rire par les film « gores », de sériés  Z et, même, nous l’avons vu, par les objets.

 

 

Paul Jacoulet, immersion en Micronésie au Quai Branly
Heartburn de Nora Ephron
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture