Arts
La griffe de M. Chat sur l’Ittac de Villeurbane

La griffe de M. Chat sur l’Ittac de Villeurbane

29 octobre 2013 | PAR Stéphane Rousset

Sans pour autant quitter les gouttières qui ont fait son succès, M. Chat ronronne désormais dans un cadre bien plus institutionnel. Avec l’aide d’enfants autistes, il vient de repeindre les façades de l’Institut de traitement des troubles de l’affectivité et de la cognition de Villeurbanne à côté de Lyon.

monsieur chatIl est né rue de la Croix de Malte, à Orléans, en 1997. Depuis, le large sourire et les oreilles pointues de M. Chat ont fait le tour du monde, et le matou prélasse son corps rond et jaune sur les murs et dans les galeries de Paris à Hong Kong et de Sarajevo à Manhattan. Récemment, on l’a aperçu sur les façades de l’ITTAC (Institut de traitement des troubles de l’affectivité et de la cognition) de Villeurbanne dans la banlieue lyonnaise.

Derrière le félin, l’artiste. Thomas Vuille a été contacté pour réaliser une fresque à l’aide des enfants autistes du centre. Ces derniers l’ont suivi jusque dans son atelier parisien, afin de concevoir et dessiner l’ébauche de l’œuvre qui habille depuis quelques jours les murs de l’ITTAC. Les enfants en ont peint de nombreuses parties eux-mêmes.

« L’idée m’est venue lors d’un congrès à Berlin, où l’on nous a présenté des centres psychiatriques très design » explique Marie-Maude Geoffray à 20 Minutes. « Gris, minéral et ne disposant que d’un seul arbre » selon la jeune psychiatre, le centre du quartier des Charpennes avait besoin de couleurs, pour les enfants qui y sont suivis, mais également pour les familles qui leur rendent visite. Histoire d’atténuer pour ces dernières le côté effrayant que peut revêtir un tel centre. Et pour les jeunes autistes qui y ont participé, la fresque griffée par M. Chat a été un excellent exercice d’ouverture aux autres et de valorisation.

Visuel : photo de profil de la page facebook de Monsieur Chat.

Bye bye Dexter !
24h01 : XXI, la prétention en moins
Stéphane Rousset

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *