Arts

Inédit à la FIAC: un musée mobile, rien que pour les enfants

14 octobre 2011 | PAR Amelie De Chaisemartin

L’Art à l’Enfance, fonds de dotation humanitaire créé par Ingrid Brochart en 2010,  présente son musée mobile, MuMo, destiné à aller à la rencontre des enfants sur les routes de France, d’Afrique, puis du monde entier. Imaginé en 2010, ce projet est né de la conviction que l’art est un outil d’ouverture et de partage susceptible d’abolir les frontières et de transformer notre vision du monde.

Le musée se tiendra le week-end du 15-16 octobre au Jardin des Plantes et le week-end du 22-23 aux Tuileries, avant de prendre la route. Pour sa première édition, MuMo parcourra la France, le Cameroun, le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Bénin d’octobre 2011 à novembre 2012.

Ce musée itinérant prend la forme d’un container qui peut aisément voyager par bateau, avant d’être chargé sur un camion. Parvenu à destination il se transforme en un musée, ouvrant sur quatre espaces distincts chacun plongeant les enfants dans un univers différent : peinture, sculpture, installation, vidéo, design, etc.

Le musée accueille une vingtaine d’artistes reconnus dans le monde qui explorent la thématique sociale du « Vivre ensemble ». Il contient des oeuvres de Adel ABDESSEMED, Eija-Liisa AHTILA, Ghada AMER, Daniel BUREN, Maurizio CATTELAN, Florence DOLÉAC, Douglas GORDON, Yong Ping HUANG, Pierre HUYGHE, Jim LAMBIE, Paul McCARTHY, Farhad MOSHIRI, Philippe PARRENO, Chéri SAMBA, Roman SIGNER, James TURRELL, Nari WARD et Lawrence WEINER.

Chacun des artistes sollicités a réalisé ou choisi une oeuvre en direction d’un public d’enfants, en tenant compte d’un contexte singulier : penser l’oeuvre dans un espace limité, prendre en compte les contraintes liées à l’itinérance ,du container, mais surtout imaginer la confrontation des enfants avec leurs créations.

3 artistes interviennent à l’extérieur du Musée mobile:

-Daniel Buren (né en 1938 à Boulogne sur Seine, France). Fidèle à son vocabulaire plastique Daniel Buren habille les flancs du container de bandes verticales de 8,7 cm de largeur. Lorsque le container s’ouvre, ce réseau de bandes forme un triangle.

-Paul Mc Carthy (né en 1945 à Salt Lake City, USA). Paul Mc Carthy a conçu une sculpture gonflable en forme de lapin qui se déploie sur le toit du container
lors de sa transformation en musée. Cette sculpture rappelle les structures gonflables utilisées dans les fêtes foraines. Le motif, un lapin géant, est archétypique de l’univers de l’artiste qui se réfère fréquemment au monde du dessin animé ou du cartoon, autant de motifs populaires que Mc Carthy amène dans l’art contemporain.

-Maurizio Cattelan (né en 1960 à Padoue, Italie). La curiosité est universelle… Maurizio Cattelan veut susciter celle des enfants. Il fait percer à leur effet un
trou dans la coque du container : une ouverture qui appelle la transgression jubilatoire, à regarder ce que cette petite ouverture peut bien cacher… À travers ce trou, les enfants découvrent une photographie. Pour regarder, les enfants montent sur un marchepied
disposé à l’extérieur du musée mobile.

A l’intérieur, il y aura plusieurs installations, avec entre autres:

-James Turrell (né en 1943 à Los Angeles, USA)
James Turrell réalise à l’intention des enfants une installation lumineuse qui s’apparente à son oeuvre «Bindu Shards ». Les enfants pénètrent chacun leur tour dans cette installation qui leur fera vivre une expérience perceptive et sensible unique.

-Huang Yong Ping (né en 1954 à Xiamen, Chine). Huang Yong Ping a imaginé « Nihao Nihao » (bonjour bonjour), une sculpture empruntant la forme d’un
rhinocéros.

-Chéri Samba (né en 1956 à Kinto M’Vuila, Congo). Chéri Samba réalise une peinture murale « la sagesse
du savoir », clin d’oeil aux enfants et à la nécessité d’apprendre pour mieux comprendre le monde.

-Ghada Amer (née en 1963 au Caire, Egypte). Ghada Amer réalise une sculpture sur le thème du baiser.

Le Musée Mobile a également sollicité des artistes pour des créations vidéo en direction d’un public d’enfants. Chacun d’eux réalise une pièce de 4 minutes en exclusivité pour le Musée Mobile.

Une psychothérapeute, Donatella Caprioglio, suivra le musée tout au long de son voyage. Son rôle sera de veiller au respect des enfants et à observer leurs réactions et le sens qu’ils donnent aux oeuvres.

Ce musée ne manquera pas de susciter la curiosité du plus grand nombre mais, attention, seuls les enfants peuvent le visiter ! Voici comment se déroule une visite type:

Durée des visites : 30 à 45 minutes
Nombre d’enfants par visite : 14 enfants
Accompagnement : Une médiatrice spécialisée jeune public

1) Distribution du petit guide de l’exposition à chaque enfant et instructions données par la médiatrice pour le bon déroulement de la visite.
2) Visite avec la médiatrice spécialisée dans le musée mobile, déambulation libre et visionnage des vidéos.
3)  Distribution du livre d’art pour enfants de Lawrence Weiner à chaque enfant.
4) Temps d’écoute et de partage avec un professeur référent ou avec Donatella Caprioglio, psychothérapeute.

Une bonne occasion d’initier vos enfants à l’art contemporain !

Sortie dvd : Le Moine de Dominik Moll
Form Music Label Night au Showcase
Amelie De Chaisemartin

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *