Arts
[Live Report] Inauguration du Louvre Lens

[Live Report] Inauguration du Louvre Lens

06 décembre 2012 | PAR Audrey Chaix
La Galerie du Temps

 

En effet, malgré le froid et les quelques gouttes de pluie en début de soirée, plus de 10 000 personnes ont pris un billet pour le stade Bollaert, où ont lieu des animations, des feux d’artifice et surtout, une distribution de frites gratuite : hommage d’un goût pas forcément très fin à la gastronomie du Nord… et si la fête bat son plein à Bollaert, c’est entre les murs de son nouveau voisin que nous sommes irrésistiblement attirés.

 

En un peu plus d’une heure de queue pour entrer dans le saint des saints, un parc paysage encore à l’état d’ébauche (le parc du Louvre-Lens est destiné à devenir le poumon vert de la ville, il est pour l’instant plus minéral et terrien que végétal… ce parc, conçu par Catherine Mosbach, se révélera dans toute sa splendeur au printemps 2013, nous promet-on), des portails de sécurité dignes du Louvre parisien… Il est 22h30 lorsque nous mettons les pieds dans l’immense hall de verre qui compose le coeur du Louvre-Lens, l’entrée principale. Différents espaces sont délimités par des grandes bulles de verre : librairie, centre de ressources… Au fond à gauche, c’est l’entrée dans la Galerie du Temps. A droite, l’espace des expositions temporaires.

 

La Galerie du Temps est un espace aussi novateur qu’étonnant. Vaste salle de 3000 m², elle accueille plus de 200 oeuvres qui retracent 3000 ans d’histoire de l’art. Du 4e siècle avant JC jusque 1850, les oeuvres sont exposées sur des petites cimaises dispersées dans la salle, dont la légère pente donne une belle impression de profondeur. On se promène entre les oeuvres, exposées dans l’ordre chronologique. Tout le long du mur latéral, une frise nous rappelle où l’on s’est arrêté dans le temps. Peintures, sculptures, gravures… tous les genres sont mélangés, ce qui se fait extrêmement rarement, les différentes formes d’art exigeant des conditions particulières de conservation… Et malgré le monde, on ne se sent pas oppressé par la foule, les oeuvres sont extrêmement accessibles, sans cordon ni vitre entre elles et le public. C’est simple, enfantin, et l’on se demande comment on n’y a pas pensé plus tôt.

Dans l’espace des expositions temporaires, c’est la Renaissance qui est mise à l’honneur, avec une star de choix : la Vierge, l’Enfant Jésus et Sainte Anne deLéonard de Vinci, tout juste restaurée pour cette exposition inaugurale qui montre comment, en l’espace de quelques années, les artistes ont compris la perspective, l’appropriation du corps et de sa représentation… Peintures, gravures, sculptures, et même meubles de l’époque sont présentés pour illustrer ce passage de l’ombre à la lumière.

 

Plus de 5000 personnes étaient au rendez-vous ce mardi soir, pour faire connaissance avec ce nouveau personnage incontournable de la région Nord-Pas de Calais, et sur les épaules duquel reposent de nombreux espoirs en termes de renouveau économique, touristique, et d’attractivité. En attendant, le week-end des 8 et 9 décembre, le Louvre-Lens sera ouvert en continu, de 10h le samedi matin à 18h le dimanche soir, et en accès complètement gratuit. Ensuite, la Galerie du Temps sera en accès libre pendant un an, tandis que l’exposition sur la Renaissance sera, elle, payante. Toute une année pour permettra aux Lensois de se familiariser avec le musée.

 

 

Crédit photo Galerie du Temps :
Photographie © Musée du Louvre-Lens / Philippe Chancelco – auteurs du Musée du Louvre-Lens : (c) SANAA / Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa – IMREY CULBERT / Celia Imrey et Tim Culbert – MOSBACH PAYSAGISTE / Catherine Mosbach Muséographe : Studio Adrien Gardre

Bâtiment :
co – auteurs du Musée du Louvre-Lens : (c) SANAA / Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa – IMREY CULBERT / Celia Imrey et Tim Culbert – MOSBACH PAYSAGISTE / Catherine MosbachPhotographie (c) Hisao Suzuki

Mon boa Bob de Randy Siegel et Serge Bloch
La petite vieille du vendredi de Marie Moinard & Isaly
Audrey Chaix
Professionnelle de la communication, Audrey a fait des études d'anglais et de communication à la Sorbonne et au CELSA avant de partir vivre à Lille. Passionnée par le spectacle vivant, en particulier le théâtre, mais aussi la danse ou l'opéra, elle écume les salles de spectacle de part et d'autre de la frontière franco-belgo-britannique. @audreyvchaix photo : maxime dufour photographies.

One thought on “[Live Report] Inauguration du Louvre Lens”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *