Arts

Galerie : Eva Hober rouvre rue Chapon et commence par une exposition de Jérôme Zonder

06 octobre 2011 | PAR Yaël Hirsch

Eva Hober a quitté depuis plusieurs mois la rue sainte-Claude. Après être passée par l’espace « Arquebusiers », elle rouvre sa Galerie au 35-37 rue Chapon, toujours dans le 3e arrondissement. Avec le vernissage le 18 octobre de l’exposition « Les enfants du Paradis » de Jarôme Zonder, artiste hyper-talentueux représenté par la galerie depuis 2004.

Utilisant les ressorts théâtraux du grand film de Carné et Prévert (1945), Jérôme Zonder propose avec « Les enfants du Paradis »quatorze dessins grand format qui sont autant d’arrêts sur image transposant les aventures de Garance, Baptiste et Lacenaire sur la scène contemporaine. Un théâtre de la cruauté où se glisse l’ombre grimaçante de la violence.

Visuel : Jérôme Zonder, Les Enfants du paradis, mine de plomb sur papier, 2011, Eva Hober

Infos pratiques

L’Ukraine fête ses vingt ans d’Indépendance
Gagner 10×2 places pour la foire d’art contemporain, Cutlog
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture