Galerie
« Melah », exposition de Laura Nillni : variations de bleu pour la galerie Victor Sfez

« Melah », exposition de Laura Nillni : variations de bleu pour la galerie Victor Sfez

17 septembre 2020 | PAR Pauline Lisowski

A la galerie Victor Sfez, Laura Nillni poursuit ses expériences sur les superpositions et la transparence à partir de formes organiques et propose pour cette exposition personnelle des peintures de différents formats qui nous ouvrent la voie vers un paysage marin.

Cercles de bleu

Des cercles de différentes intensités de bleu nous plongent dans un tourbillon de lignes. L’artiste continue ses recherches de rythme et de condensation de formes répétées tout en approfondissant une gamme colorée. Chaque œuvre conduit à penser une rencontre avec une autre qui la rejoint et nous invite à la suivre. « J’ai beaucoup travaillé sur la notion de fragment, donc il m’intéressait que le regard cherche à compléter une pièce sur une autre, un peu comme des morceaux d’un puzzle. » précise l’artiste. À la galerie Victor Sfez, les peintures de l’artiste de diverses tailles et formes disposées en constellation composent un camaïeu de bleu qui illumine l’espace et donne l’impression d’une densité infinie.

Face à ces formes circulaires qui n’en finissent pas, nous nous laissons portés par un rythme, un écho à des ondes, vagues et à des remous dans l’eau. Ces oscillations bleues évoquent les mouvements de la mer, ce paysage qui nous attire pour toutes les sensations qui participent de l’éveil de notre corps. « J’ai vécu une année complète au bord de la Méditerranée et j’ai observé que les nuances de bleu sont infinies, selon la saison, le temps qu’il fait, l’heure de la journée et d’autres variables et je suis loin de les avoir épuisées. » ajoute Laura Nillni. Ses œuvres convoquent la mémoire des contemplations de ce paysage qui continue de nous émerveiller.

Le bois : une matière qui épouse les lignes

Cette fois, la peinture sur bois permet à l’artiste de déposer une matière qui épouse les lignes et révèle les textures de cet être vivant. Les œuvres de format horizontal suggèrent le développement d’une frise, élément décoratif et conduit à penser leur suite à même le mur. Les ondulations bleues peuvent également rappeler les courbes sur des cartes marines. Chaque peinture devient ainsi partie d’un territoire.

Une ligne de trous renforce son travail de la matière bois et construit un entre deux du dessin à la sculpture. Les teintes ocre, jaune et brun font appel au banc de sable et au contact de nos pieds sur ces petits grains tout chaud. Laura Nillni nous offre un voyage à travers une gamme colorée qui trouble notre regard. Dans la galerie, les différents mouvements circulaires dans ses peintures composent une multiplication de danses du bleu au blanc.

Ses œuvres sollicitent un déplacement continu, nous conduisant vers une infinité de transformations. Si la répétition est de mise, Laura Nillni privilégie toujours un léger décalage pour nous inviter à aiguiser notre perception. Les lignes ondulent ici comme les vagues et rappellent le cheminement de l’artiste qui traduit son temps passé à dessiner des formes géométriques parfaites. La rigueur de la forme laisse la place à la matière picturale et au tracé au crayon de couleurs qui expriment la sensibilité et les sensations éprouvées par le corps en mouvement.

Cette nouvelle série d’œuvres rappelle l’intérêt de l’artiste pour la relation entre le support et les formes colorées. Cet ensemble suggère la poursuite d’une ligne qui construit, découpe et nous invite à regarder à travers un globe. Telle est l’intention de l’artiste, nous amener à voir à travers et nous faire ressentir des sensations, souvenirs de perceptions au contact de la nature.

Laura Nillni, Melah, du 10 septembre au 17 octobre 2020, Galerie Victor Sfez, 18 place Dauphine,  Paris 1e, visuels : galerie Victor Sfez

L’envie d’avant, saine envie pour bâtir la vie d’après
Les vernissages des galeries de la semaine du 17 septembre
Pauline Lisowski

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *