Galerie
Les expositions de la Galerie ACC à Weimar

Les expositions de la Galerie ACC à Weimar

01 septembre 2022 | PAR Lucine Bastard-Rosset

Non loin du centre de Weimar se trouve la Galerie ACC. Ouverte depuis plus de 30 ans, elle accueille dans le cadre du Kunstfest Weimar une double exposition : la première est consacrée au projet Dirty Talking- Thüringer Verführungen et la seconde aux marionnettes conçues pour le spectacle Ubu Roi d’Alfred Jarry.

Dirty Talking – Thüringer Verführungen 

Le projet Dirty Talking – Thüringer Verführungen est né d’une collaboration entre la Galerie ACC et le festival Kunstfest Weimar. Créé au sein de la Thuringe, ce projet participatif se penche sur le thème de la séduction vue sous toutes ses formes : séduction politique, sexuelle ou encore du langage. Durant l’année, les thuringeois ont été amené à raconter des histoires personnelles sur les séductions politiques et sociales qu’ils ont vécues, lors de story cafés et open call. Toutes ces histoires et discussions ont servi de base au projet et ont pu être réutilisées par les différents artistes. 

Ce projet a été élaboré par six artistes plasticiens et peintres thuringeois qui se sont appropriés le thème afin de présenter une création personnelle. Ces créations sont localisées dans différents sites de la Thuringe. Afin de facilité leur découverte, la Galerie ACC expose des échantillons de ces œuvres, expliquant à l’aide d’une interview de cinq questions le processus créatif de chacun des artistes.

Jusqu’au 20 novembre 2022, il est donc possible de découvrir l’ensemble de ces œuvres. Elles ont été réalisées par des artistes d’origines variées (Cuba, Téhéran, Istanbul, Mexique, Massachusetts) qui se sont installés en Thuringe. Kristin Wenzel présent Mille mélodies, Gokcen Dilek Acay Davet – Invitation, Dania Gonzales Sanabria & Frank Latorre Le paysage intérieur, VVV Renversement du processus archéologique, Bahram Nematipours Travaux que je n’ai pas gérés et Kurt Grünlich Frankie va à Burgk.

Se joint à ces œuvres plastiques une pièce de théâtre mise en scène par Torsten Fischer, Der Tribun. Ce spectacle – adapté d’un texte de Mauricio Kagel – traite de la séduction par le langage en présentant le discours d’un homme politique. Cette pièce met en lumière la façon dont un politicien a la possibilité de s’approprier le langage et de détourner les phrases pour les mettre à son avantage. Grâce à cette subtilité de la parole, une audience voire un peuple entier peuvent être manipulés.

PERSONNES. Masques contre la barbarie

Pour la première fois, des œuvres du musée d’art contemporain, Es Baluard, de Palma sont visibles en Allemagne. Cette exposition remet au goût du jour des marionnettes créées par Joan Baixas à partir de dessins et croquis du célèbre peintre espagnol Joan Miro. Celles-ci représentent les personnages de la pièce Ubu roi d’Alfred Jarry. Le musée Es Baluard a chargé l’artiste Robert Wilson de réaliser une pièce sonore, Personnes, masques contre la barbarie, afin d’accompagner et de présenter les personnages. L’installation est visible à la Galerie ACC jusqu’au 11 novembre et annonce la prochaine mise en scène de Robert Wilson qui sera créée fin 2022 et qu’il sera possible de voir durant le Kunstfest Weimar 2023. 

Visuel : ©Lucine Bastard-Rosset, Ubu Roi

Kunstfest Weimar : « Animate », un voyage initiatique
Playlist des clasheur.e.s (de lycée)
Lucine Bastard-Rosset

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture