Galerie
L’agenda des vernissages de la semaine du 24 septembre

L’agenda des vernissages de la semaine du 24 septembre

24 septembre 2015 | PAR Kalindi Ramphul

Entre Espace et cannibalisme, Toute La Culture vous emmène de Paris à Rouen à la découverte de nouvelles propositions artistiques éclectiques. L’occasion de sortir des sentiers battus pour une balade en terres inconnues. 

Paris et ses environs

Un dimanche à parcourir les galeries de Paris

Les galeries parisiennes sont habituellement fermées le dimanche. Mais cette semaine, le Comité professionnel des Galeries d’Art et la Ville de Paris montent l’opération « Un dimanche en galerie » pour promouvoir les expositions dans les galeries d’art de notre belle capitale. L’occasion de rencontrer les artistes exposants comme Vincent Bioulès, qui sera présent à la galerie Marie-Hélène de la Forest-Divonne ou France Bizot et Sépànd Danesh, qui seront chez Backslash Gallery. De quoi se réconcilier avec le dimanche.

Un dimanche à la galerie, dimanche 27 septembre, de 12h à 18h

SPACE AGE – Galerie Thaddaeus Ropac 

La galerie présente un événement exceptionnel : l’exposition collective Space Age réunissant des oeuvres historiques, ou commandées spécialement, de vingt artistes contemporains dans les quatre grandes salles du site de Pantin. Cette exposition traite d’un fantasme commun à bien des hommes : partir à la conquête de l’espace. Tout a commencé en 1957, avec le lancement du premier satellite artificiel, Spoutnik 1, qui a transcendé le grand public et permis de nouveaux rêves spatiaux. Toutes les innovations techniques, civiles et militaires, étaient mises au service de la mission spatiale soviétique, entraînant la société tout entière dans la compétition internationale. Les artistes de la galerie vous révèlent alors leur désir d’Espace, leur amour du loin, du très loin.

Space Age à la Galerie Thaddaeus Ropac, Du Dimanche 27 septembre 2015 au Mercredi 23 décembre 2015, 69, avenue du Général Leclerc, 93500 Pantin

Peintures concrètes, de Pierre Henry – Galerie Aline Vidal

Si Pierre Henry est un artiste bien connu du monde de la musique, son talent de plasticien l’est moins. Et pourtant, il a réalisé, au musée d’Art moderne de la ville de Paris, en 2013, une exposition des plus sublimes : portrait en 53 tableaux, qui a  révélé cette face intime de son univers, partie intégrante de son œuvre.

Peintures concrètes, Galerie Aline Vidal, Du Samedi 26 septembre 2015 au Dimanche 25 octobre 2015, 52 Rue de Charenton, 75012 Paris

Vanessa Agnagna – Librairie Galerie Congo

L’illustre artiste Vanessa Agnagna a fait son apprentissage à la mythique école de peinture de Poto-Poto située à Brazzaville (Congo) et étudié avec de grands artistes. Elle peint en s’inspirant des contrées qu’elle a traversées, de sa vie au village comme à la ville, des us et coutumes du Bassin du Congo sur lesquels elle pose un regard étonnant et personnel. Elle s’intéresse particulièrement au rôle des femmes dans notre société. A découvrir au plus vite.

Vanessa Agnagna, Librairie Galerie-Congo, du 25 septembre au 16 octobre, 23 rue Vaneau, 75007, Paris

83ème Salon d’Etampes – Salle des fêtes Jean Lurçat 

Le Salon d’Art d’Etampes est devenu le rendez-vous annuel incontournable de tous les artistes et amateurs d’Art. Elle s’est faite connaître au fil des années et n’a cessé de s’affirmer. Le Salon d’Etampes attire aujourd’hui des artistes dont le talent et la qualité des œuvres sont reconnus dans l’ensemble du monde artistique : des sculpteurs, des peintres, des performers. Cette année, et pour rester fidèle à son esprit, l’événement accueillera un espace dédié à la Bande-Dessinée. Vous pourrez d’ailleurs y rencontrer de grands noms de la BD tels que : Philippe AYMOND, Frédéric BIHEL, Christian BINET, ou encore Philippe LEGENDRE.

Salon d’Etampes, Du Dimanche 27 septembre 2015 au dimanche 11 octobre 2015, salle des Fêtes Jean Lurçat, 91150

En France

Cannibalisme, Animalisme – Galerie Anne Perré

C’est dans un appartement bourgeois au style feutré et intimiste que vous est proposée une exposition qui ne laissera personne indifférent. Cette exposition collective explore le concept d’animalité et envisage la continuité entre homme et animal par laquelle peut émerger un acte de résistance, voire un mouvement subversif. Elle tend à savoir où placer les limites de la ressemblance homme/animal afin de pouvoir situer le clivage entre ces deux espèces.

Cannibalisme, Animalisme, Galerie Anne Perré, du 24 au 27 septembre 2015, 8 Rue Eugène Dutuit, 76000 Rouen

 

« U4 » : le nouveau phénomène de la rentrée chez les ados.
[Sortie DVD] La série « The Team » : forces spéciales européennes sur Arte
Kalindi Ramphul

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *