Galerie
L’agenda des vernissages de la semaine du 16 Juillet

L’agenda des vernissages de la semaine du 16 Juillet

16 juillet 2015 | PAR Hakim Akcha

Toute La Culture vous livre l’agenda des vernissages de la semaine du 16 Juillet. Entre poésie photographiée et sculpture défiant la réalité cette semaine se pose comme la découverte d’autres univers à travers les arts et la beauté. Sans oublier les immanquables qui arrivent à leurs derniers jours.

Paris : À ne pas rater.

« Le Soleil a rendez-vous avec la Lune. »

La galerie polaris expos, en partenariat avec la galerie Anne Barrault : Eric Aupol, Laure Tixier, Anthony Hernandez, Simon Willems, Patrick Guns, Antonio Caballero, Simon Faithfull, Matthias Bruggmann, Louis Heilbronn, Speedy Graphito, Adrien Vermont, Vanessa Fanuele, Marcos Carrasquer, et Annabel Elgar.

Du 9 au 30 Juillet 2015 à la Galerie Polaris, 15 rue des Arquebusiers, 75003 Paris.

Felice Varini – La Villette.

Paysages urbains et espaces fermés composent l’oeuvre de Felice Varini. S’inspirant de leurs formes géométriques et de leurs architectures, il invite les visiteurs de La Villette à découvrir sa peinture spatiale. Véritable balade dynamitant l’Ordre établi.

Du 15 Avril au 13 Septembre 2015 à La Villette.

Thom Thom – La Villette.

Des affiches publicitaires ciselées, découpées, entaillées, utilisées. Voilà l’oeuvre, de « l’artiste au cutter » qui bouleverse l’iconographie marchande. Concept profondément éphémère, ses oeuvres vont et viennent au grès des contrats publicitaires. Après être passé par la Fondation Cartier, il s’attaque à l’immuable et au stable en s’emparant des affiches pour les travailler dans son atelier. Coup de cutter affiné, sa dimension graphiques n’en est que meilleure et plus développée.

Du 29 Juin au 19 Août à la Villette.

Zwy Milshtein. 

Lithographie, gouache, encre de chine, infographie, sculpture, dessin, peinture. Voilà tout ce qu’il est possible de trouver dans cet artiste touche-à-tout qui révèle la véritable nature presque divine de l’Art. Zwy Milshtein est une pépite. Et l’une des dernières représentant la prestigieuse École de Paris.

Pour visualiser la critique complète de l’exposition, cliquez ici.

Jusqu’au 17 Juillet 2015 à la Galerie Corcia.

France : À ne pas rater.

« Le poids que la main supporte », Guillaume Leblon.

Véritable collecte, l’oeuvre de Guillaume Leblond rassemble les marginaux, les prêts-à-jeter, les délaissés à travers les rues et friches de Marseille. Chacunes des sélections est riche d’un potentiel narratif et d’une typologie fonctionnelle comme formelle. Composée exclusivement de métaux, l’oeuvre de l’artiste réunis des panneaux de signalisation, un escalier et même une couscoussière.

Du vendredi 22 mai 2015 au dimanche 2 août 2015 à La Friche la Belle de Mai à Marseille.

Animaleries.

Il était dans la logique des choses qu’un jour les animaux finissent par investir la Galerie La Carpe.?Il était dans l’ordre des choses qu’animaux des fermes, des jungles, des légendes envahissent cet espace dédié à la photographie dont le nom est celui d’un des leurs.

Du 11 Juillet au 11 Septembre 2015 à la Galerie La Carpe, Aubeterre sur Dronne.

Vendredi 17 Juillet

Expérimentations Splendides. 

Une fenêtre ouverte vers le monde extérieur. Voilà ce qu’est « Expérimentations splendides ». Véritable bouleversement psychique pour tous visiteurs, les oeuvres permettent un véritable espace de dialogue permettant la rencontre entre plusieurs univers. De la poésie prise sur le moment. Voilà ce que sont ces oeuvres relatant une certaine réalité fixée.

Du 17 Juillet au 20 Septembre 2015 à Simultania à Strasbourg.

Visuel : © Affiches officielles des expositions présentées.

HoneyMoon, dernier titre de Lana Del Rey
« Aladdin » : Un prequel en route
Hakim Akcha

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *