Expos

Un nouvel emblème pour le musée national d’art moderne ?

Un nouvel emblème pour le musée national d’art moderne ?

15 mars 2019 | PAR Sandrine Nagbo-Elissée

Chaque centre culturel détient sur son lieu d’exposition, un ou deux tableaux qui le représente. Le musée national d’art moderne au Centre Pompidou, pourtant lieu emblématique de la capitale qui renferme pourtant des tableaux d’artistes célèbres : Picasso, Matisse et Delaunay …  en est lui tout à fait dépourvu. Quelle oeuvre pour représenter le MNAM ?

 

 

Le centre Pompidou au sein duquel se trouve le Musée National d’Art Moderne, ne désemplit pas. En effet, en 2018, plus de 3 millions de visiteurs s’étaient rendus sur les lieux. Un chiffre continuellement en hausse selon un communiqué de presse de la direction de communication du Centre paru le 9 janvier 2019. Tout comme les musées d’Orsay, de Rodin ou du Louvre, le MNAM gagnerait beaucoup à détenir une oeuvre qui représenterait sa collection permanente. En effet, le Centre Pompidou est beaucoup plus réputé pour sa bibliothèque d’une surface de 10 400 m2 en salles de lecture et pour ses nombreuses ressources documentaires, que pour les tableaux du MNAM. 

Le problème, c’est que cela a un impact négatif sur la fibre économique. En effet, les subventions publiques se font dès lors de plus en plus rares. Le fait de désigner une icône pour le Musée permettrait de changer la donne et améliorerait durablement la situation. Oui, mais comment choisir cette oeuvre ? En se basant sur celles que préfèrent le public, c’est-à-dire, devant lesquelles il s’arrête le plus longtemps ?

Pour parer à cette problématique, une campagne a été lancée sur internet pour aider au choix de cette oeuvre.  17 noms d’oeuvres sont tout d’abord ressorties. Le choix se porte depuis sur trois toiles : Bleu I, Bleu II et Bleu III: le fameux tryptique du peintre espagnol Joan Miro. Une affaire à suivre….

Visuel : Flicker @Chrisontour

 

 

 

 

L’agenda culturel du weekend du 15 mars 2019
« Article 353 du Code pénal » : mécanique implacable du meurtre
Sandrine Nagbo-Elissée

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *