Expos

« Retour du Vaste Monde » au MuMa : le Havre expose les aventures de ses artistes

« Retour du Vaste Monde » au MuMa : le Havre expose les aventures de ses artistes

06 mars 2019 | PAR Emilie Zana

Dans le cadre de la saison culturelle Un Eté au Havre, l’exposition Retour du Vaste Monde met à l’honneur les artistes havrais à travers un assemblage de leurs aventures artistiques au Musée d’art moderne André Malraux (MuMa). Une invitation au(x) voyage(s).

Espace et liberté, c’est ce que nous inspire ce musée aux murs de verres. Face à la mer et empli de lumière havraise, le MuMa propose une déambulation libre à travers un circuit ouvert sur 2 étages, où cohabitent oeuvres modernes et contemporaines. Mais c’est surtout l’exposition Retour du Vaste Monde qui, en ce moment, met en avant cette idée d’espace de liberté, ou de liberté d’espace.

Le MuMa a en effet invité 11 artistes locauxLa Bande des Havrais – à partir en résidence entre 2016 et 2018 à l’étranger, dans un espace de leur choix. Ce programme leur a permis d’explorer de nouveaux horizons créatifs à Tokyo, Montréal, Brasilia ou encore dans une destination mystère, et exposer leurs créations à leur retour. Ce programme enrichissant et propre à la politique culturelle havraise met ainsi encore une fois à l’honneur « la tradition du voyage et de l’échange » selon les mots du Maire de la ville Luc Lemonnier grâce à cette exposition Retour du Vaste Monde, duquel est revenue La bande des Havrais dans le cadre de la saison culturelle Un Eté au Havre. « Une aventure pour les artistes » mais aussi « une aventure pour nous » d’après les mots de Sandrine Dunoyer, adjoint au Maire.

Il s’agit d’une occasion tout à fait singulière de découvrir l’activité artistique foisonnante d’artistes locaux portant la marque du voyage. Les artistes expérimentent chacun à leur manière leur créativité dans un ailleurs, qu’elle soit contrainte et/ou libre, à travers moulage, musique, BD, spectacle vivant… La commissaire d’exposition Fazette Bordage souligne d’ailleurs que « ce n’est pas la discipline, mais le parcours des artistes qui est important », et en effet, c’est le parcours, les aventures des artistes qui transparaissent, au gré des contraintes de lieu, de techniques artistiques ou même d’accidents imprévus (on pense notamment au Thank you Darling de Kévin Cadinot).

On découvre ainsi les façons de travailler des artistes et on les suit dans leurs voyages créatifs. Pour exemples, on devient passager à bord d’un cargo vers la mer des Caraïbes grâce au documentaire de Christophe Guérin, « fictionnalisé » grâce à l’intégration d’un « imaginaire esthétique de l’aventure » en faisant par exemple référence à Moby Dick. On traverse la plage normande de Vasterival à Varengeville-sur-Mer grâce aux moulages de l’artiste Laure Delamotte-Legrand, qui s’était donnée le défi d’ « emmener avec » elle cette plage. On déambule dans Tokyo et Kamakura tout comme l’artiste Patrice Balvay qui arpente ces endroits, s’en inspire et les retranscrit ensuite en dessin à l’aide de « protocoles (…) à chaque fois différents » lui permettant « d’avoir une grande liberté »

Cette riche exposition donc, est selon le Maire « une manière originale de (…) faire rayonner notre territoire à travers le prisme de la culture » mais permet aussi « de mettre en valeur la ville du Havre », une ville remplie de surprises et d’aventures.

Les artistes : 

Brav, rappeur, Patrice Balvay, plasticien, Delphine Boeschlin, graphiste et plasticienne, Kévin Cadinot, plasticien, Laure Delamotte-Legrand, plasticienne et vidéaste, Christophe Guérin, cinéaste, Sébastien Jolivet, plasticien et installateur, Etienne Cuppens et Sarah Crépin, le metteur en scène et la chorégraphe de La BaZooKa, Juliette Richards, musicienne et compositrice, Agnès Maupré, autrice de bande dessinée, illustratrice et parolière et François Trocquet, plasticien.

UN ÉTÉ AU HAVRE présente l’exposition RETOUR DU VASTE MONDE du 23 février au 14 avril 2019 au MuMa au 2, bd Clemenceau 76600 Le Havre France. Programmation des évènements autour de l’exposition – notamment des rencontres avec les artistes – à retrouver ici.

 

Visuels : EZ – dans l’ordre, oeuvres de : Laure Delamotte-Legrand, François Trocquet, Agnès Maupré et Christophe Guérin

Infos pratiques

Reception of Climax: A Gasping Yes for Gaspar Noe
La sélection cinéma du mercredi 6 mars 2019
Emilie Zana

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *