Expos

Paris s’expose aussi à Hong Kong

Paris s’expose aussi à Hong Kong

16 août 2014 | PAR Alice Aigrain

Alors même que certains prennent des vacances à l’autre bout du monde pour s’éloigner de la capitale française, ils seront mis nez à nez avec leur chez eux, rompant ainsi tout espoir de déconnexion relaxante. Pourtant si vous faites la grimace en voyant l’affiche qui indique en grand PARIS dans les rues de Hong Kong et sur le musée d’art, passez outre et allez-y! Vous y trouverez peut-être le calme et l’enrichissement que vous cherchiez.

Hong Kong fête depuis le mois de mai la culture française, et par la même occasion célèbre les 50 ans de relations diplomatiques avec la Chine (bien que Hong Kong ne soit redevenu chinois qu’en 1997). À cette occasion, quelques festivals culinaires ont été organisés, mais aussi de nombreuses expositions dont Paris. Chinese Painting: Legacy of the 20th Century Chinese Masters. Le musée se propose ici d’étudier l’art des créateurs chinois venus au début du XXeme siècle étudier l’art dans la bohème parisienne, mais aussi de voir l’influence qu’ont eu ses artistes lors de leur retour en Chine.

Alors que ce que les historiens de l’art nomment l’école de Paris est composée d’artistes de nationalités diverses et variées, la présence chinoise n’a été que peu étudiée. Pourtant par leur rencontre avec l’art d’occident, ils ont créé un style qui montre le poids de cette double culture qu’ils ont acquis en quittant leur terre d’origine. Leur art est à la fois celui d’une expérimentation de nouvelle technique – la peinture à l’huile notamment n’est pas encore utilisée dans l’art chinois – et celui de la rencontre avec les premières avant-gardes européennes.

Ces artistes une fois revenus en Chine ont modifié le paysage artistique de l’Empire du milieu par leur production mais aussi par la création d’une école qui permit de faire perdurer ce nouvel art chinois. L’exposition présente ainsi de nombreuses oeuvres d’artistes majeurs comme Xu Beihong, Lin Fengmian, Pan Yuliang, Sanyu, Pang Xunqin, Zao Wou-ki ou encore Chu Teh-chun, précurseurs de l’art contemporain chinois et de leur disciple dont certains font partie des artistes les plus plébiscités par le marché de l’art contemporain. La centaine d’œuvres présentée a été choisie avec soin et les explications font preuve d’un grand didactisme. Offrant au spectateur un panel de l’art des chinois de Montparnasse, il permettra au plus grand nombre de se familiariser avec l’art chinois dans sa plus grande tradition, et d’en comprendre l’évolution jusqu’à la production actuelle.

Vous pourrez ainsi revivre le faste de l’art parisien, à travers ses natifs de Chine venus s’encanailler dans la bohème parisienne, dans une exposition organisée en collaboration avec le musée Guimet.

A voir jusqu’au 21 septembre au Hong Kong Museum of Art

Visuel : Consul de France

« Vers la Grande Guerre » : synthèse anniversaire sur les racines du premier conflit mondial
La première mathématicienne médaillée
Alice Aigrain
Contact : [email protected] www.poumonsvoyageurs.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *