Expos

L’expo Walls And Rights, militante et humaniste, du 17 au 25 novembre

L’expo Walls And Rights, militante et humaniste, du 17 au 25 novembre

07 novembre 2012 | PAR Bastien Stisi

Pleinement immiscée au sein d’une brûlante actualité politique et sociale qui voit le gouvernement socialiste présenter son projet de loi visant à « ouvrir le mariage aux couples de personnes de même sexe« , l’exposition Walls And Rights, qui ouvrira ses portes une dizaine de jours durant dans une friche industrielle du côté de la place Gambetta, se positionne en faveur de l’égalité des droits des homos, des hétéros, des transsexuels, et de tous ceux qui, en France, sont victimes d’une quelconque forme de discrimination.

Après plusieurs performances créatrices collectives dans les rues parisiennes en partenariat avec Act Up-Paris (association militante engagée dans la lutte contre le Sida), une trentaine d’artistes ciglés « Street art », intervenants réguliers dans les dédales de la capitale, présentent ici une ribambelle colorée et plurielle de peintures murales, de photographies, de pochages, de graffs, de collages, et même de musique. Au sein de ce conglomérat artistique, quelques figures émérites émergent, comme celles d’Epsylon Point, de Nice Art, actifs depuis les années 1980. Le 17 novembre, lors du vernissage, une série de groupes viendra défiler à partir de 17 heures afin de maculer l’atmosphère ambiante d’une musicalité engagée et révoltée.

Créées spécialement en vue de l’exposition, les oeuvres, explicites et revendicatrices, militent pour la prise en considération légale et éthique de tous ceux qui sont marginalisés, consciemment ou inconsciemment, par la République et par sa société.

Démarche philanthrope et citoyenne essentielle, l’art urbain est ici mis au service de la prise de conscience collective et redevient un moyen de faire mouvoir les consciences, épisode sporadique rafraîchissant au sein d’une scène artistique contemporaine un tantinet nombriliste, trop rarement orienté vers la revendication sociale de ceux qui n’ont pas le soutien des projecteurs lumineux pour les éclairer.

Lutte contre le Sida et contre sa diffusion, opposition aux discriminations dont sont victimes les séropositifs, les homosexuels, les transsexuels ou encore les minorités touchées par la maladie, engagement en faveur du droit d’union et d’adoption des couples homosexuels…les combats et les prises de positions sont multiples et hétérogènes, mais s’orientent tous vers le même axiome fondamental : la pleine égalité de droit pour tous et pour toutes.

Visuels : affiche de l’expo; Epsylon Point

Gagnez 3×2 places pour David Krakauer à la Cigale le 26 novembre
Les vernissages de la semaine du 7 au 13 novembre
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Une réflexion sur « L’expo Walls And Rights, militante et humaniste, du 17 au 25 novembre »

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *