Expos
Les vernissages et les finissages de la semaine du 26 juin

Les vernissages et les finissages de la semaine du 26 juin

26 juin 2014 | PAR Carlos Dominguez-Lloret

Cette semaine il y a deux vernissages importants, et quelques finissages à ne pas manquer aujourd’hui.

Les vernissages de la semaine

Ce samedi 28 juin débute l’exposition Peintures 1977-1987 d’Anna-Eva Bergman dans la galerie Jérôme Poggi (75004)

Cette exposition, la première à Paris depuis vingt ans, réunira une quinzaine d’oeuvres de l’artiste réalisées entre 1977 et 1987.

Selon Annie Claustres: « l’oeuvre singulière d’Anna-Eva Bergma (…) ne s’inscrit pas dans l’histoire linéaire des avant-gardes. L’usage de matériaux, tels que la feuille d’or et/ou d’argent conjugué à celui de la peinture, et un attachement au symbolique à même de révéler une conception métaphysique du paysage, la place en décalage par rapport aux enjeux esthétiques majeurs du XXème siècle. »

***

Ce samedi 28 juin ne manquez pas l’exposition Halftone: Through the Grid dans la galerie Max Hetzler

Darren Almond, Tauba Auerbach, Mark Barrow & Sarah Parke, Jeff Elrod, John Houck, Navid Nuur, Michael Raedecker, Ida Tursic et Wilfried Mille presénteront leurs oeuvres au sein de la galerie Max Hetzler jusqu’au mercredi 30 juillet.

Les finnisages de la semaine

Aujourd’hui c’est le dernier jour de l’exposition Quelques phases lunaires, de Viriya Chotpanyavisut dans la galerie de Multiples (75003).

Selon Chotpanyavisut, ses images font référence à des fictions qui nous sont familières. Toutes ses images ont été saisies dans une semi-obscurité. De cette manière la diffusion de la lumière révèle le contour des objets auxquels il s’ intéresse. Ainsi Chotpanyavisut cherche à préserver une complexité des points de vue à l’intérieur de son oeuvre.

***

Aujourd’hui c’est aussi le dernier jour pour l’exposition Paysage avec large rivière, partie 1 de Jagna Ciuchta dans la galerie Florence Loewy (75003).

« En rendant impossible une vision globale et homogène de son travail dans un même espace-temps, Jagna Ciuchta laisse aux spectateirs l’impression d’une dispersion continue assimilant les souvenirs les plus lointains aux déflagrations d’une bombe. »

***

L’exposition Captcha de Matthew Darbyshire aura lieu jusqu’au samedi 28 juin dans la galerie Jousse Entreprise (75003).

La pratique artistique de Darbyshire explore le problème fondamentale du statut de l’objet et de sa charge, symbolique ou politique. L’attention de cette artiste s’est portée sur l’objet en tant qu’image et vice-versa. Son travail, a subi aussi une métamorphose avec le temps. Auparavant il s’agissait des installations qui ont été conçues comme des environnements physiques et sociaux unifiés, maintenant il s’agit d’éléments sculpturaux autonomes.

***

L’exposition de Julien Tiberi dans la galerie Semiose aura lieu jusqu’au samedi 28 juin.

« Que trouve-t-on? La couleur que cachait le noir et blanc, l’abstraction au revers de la figure, la forme reprenant le dessus sur le signe et la matière sur la représentation, la bombe aérosol rebellée contre la plume. Et même, le réveil de la faune et du corps charnel, leur présence échappée des récits cultivés, tandis qu’ici la puissance des réminiscences flouent les citations. »

-Julie Portier.

Gagnez 5×2 places pour la MLH x Imported au Social Club le 11 juillet
[Critique] « Le Coeur battant » ou les tiraillements d’une jeune bergère coincée entre la religion et son premier amour
Carlos Dominguez-Lloret

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture