Expos

Les Fans contre-attaquent, une exposition pour les fans faite par un fan

Les Fans contre-attaquent, une exposition pour les fans faite par un fan

15 décembre 2018 | PAR Loïs Rakotonoera

Hier soir, nous avons pu assister à l’avant-première de l’exposition Les Fans contre-attaquent. Le Centre Expo Lafayette-Drouot accueille aujourd’hui et jusqu’à la fin du mois de mars, la plus grande collection privée d’Europe. 

 

Partez pour un voyage intergalactique au travers de cette exposition exceptionnelle ! Environ 600 pièces sont exposées durant un parcours entre les différents épisodes de la saga de Georges Lucas. Au cœur d’une scénographie immersive, les visiteurs pourront admirer un Rancor de quatre mètres de haut, l’énorme Jabba le Hutt de cinq mètres de longueur. Mais aussi un maître Yoda à taille réelle et des costumes originaux homologués par la Légion 501 sont (le plus gros fan club dédié à la création des répliques fidèles d’armures des troupes d’assaut impériales et d’uniformes impériaux). Certaines de ces pièces sont fabriquée par Prenium Sideshows, une référence dans l’univers des figures très (très) réalistes de Star Wars. Mais quelques une ont été faites sur commande par des passionnés, dont certaines, à qui les organisateurs ont donné le dernier coup de pinceau avant de nous recevoir. Parmi elle, le vaisseau de reconnaissance de Luc Skywalker exposé pour la toute première fois !

Une exposition faite un fan 

La particularité de cette exposition réside dans le fait qu’elle a été entièrement imaginée par un fan : Daniel Prada. Cet espagnol s’est passionné dès l’enfance pour le monde fantastique de Star Wars. Alors qu’il devait rester éveillé pour les besoins d’un test médical, ses parents l’ont emmené dans un magasin de vidéo. C’est là qu’il a découvert la trilogie Star Wars. Depuis, il a accumulé un total de 1500 pièces toutes aussi exceptionnelles les unes que les autres. Certaines exposées sont même créées par lui même. Il y a quelques années, un département de la culture d’Espagne lui a soufflé cette idée d’exposer sa collection. Le succès fut tel qu’il décida de la faire voyager. Comme il l’expliquait hier chaque exposition possède ses particularités et ses nouveautés. Il ne faut surtout pas s’attendre à un musée dédié à Star Wars mais bien une complète immersion à travers cet univers rassemblant toutes les générations.

 

Visuel : affiche officielle / © droits réservés / © Loïs Rakotonoera

Festivals lyriques d’été : à vos agendas !
« Paramour, le bal » : Michel Simon de Link nous parle de célébrer la Saint Valentin à l’Hôtel de ville pour un Paris sans Sida
Loïs Rakotonoera

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *