Expos

L’audace émancipatrice de Peter Knapp

L’audace émancipatrice de Peter Knapp

13 mars 2018 | PAR Mariama Darame

Jusqu’au 10 juin, la photographie de mode prend une toute autre envergure à la Cité de la Mode et du Design. Peter Knapp, faiseur d’images et figure incontournable des années 60 et 70, livre une série de clichés sans concession sur les transformations de son temps. La mode et les femmes, les femmes et la mode … Une relation au sens plus profond qu’il n’y parait.

Coupe à la garçonne, seins exposés, jambes dévoilées et regards mutins… le photographe Peter Knapp condense dans ses clichés l’avènement d’une femme libérée et consciente de son aura. L’exposition, située sur les quais d’Austerlitz, nous emmène à la découverte de celui qui a su capté les évolutions majeures de la mode et de son temps. Durant les années 60 et 70, le suisse Peter Knapp propose une vision inédite de la femme. Avec lui, le mannequin s’anime tout en désinvolture : des rires, du mouvement, de la sensualité et de l’émotion, en veux-tu, en voilà. Plus de 100 photographies s’exposent et nous confirme le pouvoir émancipateur de la mode. Chacun de ces clichés est aussi un hommage rendu aux créateurs visionnaires de l’époque. On redécouvre ainsi avec émerveillement les robes graphiques d’André Courrèges, les folles tenues d’Emmanuel Ungaro ou encore la grâce du style Pierre Cardin. À partir de 1960, Peter Knapp, en tant que directeur artistique du magazine ELLE, fait entrer la photographie de mode dans une nouvelle ère. Il faut désormais raconter une histoire, émouvoir, séduire, interpeller par l’image et la mise en scène du vêtement. Ses photographies pénètrent la dimension artistique. Les angles, les lignes et l’équilibre ne sont jamais le fruit de choix hasardeux. Noir et blanc ou saturation des couleurs, l’intention reste la même. Faire de l’idéal féminin, un idéal de liberté.

Par cette exposition « Dancing In the Street, Peter Knapp et la Mode », le spectateur entre de plain-pied dans l’univers de cet artiste qui a bouleversé les codes de la photographie, de la mode et de la représentation féminine. Pour prolonger la découverte, rendez-vous sur le parvis de la Gare de Lyon où deux séries supplémentaires sont dévoilées.

« Dancing In the Street, Peter Knapp et la Mode », Jusqu’au 10 juin 2018 – Infos pratiques 

Visuels @Peter Knapp/ Cité de la Mode et du Design

Toute la culture repeint les murs : le point sur notre CrowdFunding
La cinémathèque documentaire : un projet à grande échelle
Mariama Darame

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *