Expos
Finissages et expositions de la semaine du 31 juillet

Finissages et expositions de la semaine du 31 juillet

31 juillet 2014 | PAR Carlos Dominguez-Lloret

Avant de partir en vacances ne ratez pas les derniers jours d’expositions dans les galeries parisiennes. Et n’oubliez  pas de faire un tour afin de profiter des belles expositions de l’été. 

 

 

Dernier jour d’exposition pour l’artiste Jacques Villeglé dans la galerie G.-P. & Vallois (75006). L’exposition Graffiti Politiques (1962-1971) s’empare de fragments urbains d’affiches lacérées. Ainsi l’artiste accomplit une histoire graphique et à la fois politique de la rue. C’est la septième exposition personnelle de l’artiste dans la galerie et pour cette occasion nous sommes devant l’une des séries les plus picturales de son oeuvre. Les affiches témoignent de l’histoire qui a donné forme à notre société contemporaine.

***

Aujourd’hui c’est aussi le dernier jour pour l’exposition Graffiti de Brassaï dans la galerie G.-P. & Vallois. Pendant plus de 20 ans, Brassaï a collecté des images pour lesquelles il a mis au point un système de classement très précis dont il fixe l’ordre et la dénomination: propositions du mur, le langage du mur, la naissance de l’homme, masques et visages, les animaux, l’amour, la mort, la magie, images primitives.

Tenant compte des similitudes du travail de cadrage, du système de classement et de captation et de la flânerie comme méthode, la galerie G.-P. & N. Vallois a voulu confronter les photographies noir et blanc de Brassaï et les affiches aux couleurs vives de Villeglé dans le thème du Graffiti.

*** 

Venez découvrir, dans son dernier jour, l’exposition Bon anniversaire Bernard! Pour fêter les 80 ans de Bernard Aubertin, les galeries Maulberger et Jean Brolly (75003) présentent les peintures monochromes de l’artiste: « éclats », « suite ivoirienne » et « works ».

L’appréhension de l’énergie joue un rôle central dans le travail de l’artiste et la couleur rouge a été et continue d’être, selon lui, la plus appropriée pour diffuser cette énergie. Grâce à la couleur qui domine son oeuvre, l’artiste pense son travail en tant que « sensation physique » et « combat ».

« J’avais besoin de silence. Ce fut alors un coup de poing sur la table: du rouge, du rouge, du rouge! » -Bernard Aubertin.

***

Aujourd’hui c’est aussi le dernier jour pour l’exposition L’envers et l’endroit de Zoulikha Bouabdellah dans la galerie Anne de Villepoix (75003). La première exposition de l’artiste franco-algérienne explore la relation entre le sacré et le profane. Cette relation est imaginée par Bouabdellah sous la forme de 30 tapis de prière découpés au centre où sont posées des chaussures de femme. L’artiste présente aussi l’ensemble Erotic Cuttings où elle se livre à la production de collages de magazines pornographiques selon des motifs orientaux. Venez profiter du dernier jour de cette belle exposition.

***

Dans un autre contexte, venez découvrir l’exposition Vidéogame Story à Porte de Versailles. L’événement est dédié au vaste univers des jeux vidéo et vous aurez l’opportunité de voyager dans le temps avec près de 300 machines jouables. Cette exposition vous offre l’opportunité de découvrir de manière ludique et sur 4500m2, l’histoire du jeu vidéo.

***

Cette semaine plongez dans la mode des années 50 avec l’exposition La mode en France, 1947-1957 dans  le Palais Galliera. Pour l’occasion une centaine de pièces représentatives de la mode à l’époque seront exposées au public. L’exposition rend aussi hommage à des maisons tombées dans l’oubli et retrace l’évolution de la mode après la Seconde Guerre Mondiale.

***

Plongez dans l’univers d’une enfance suédoise avec l’exposition Les jouets en bois suédois au musée des Arts décoratifs. Ces jouets dégagent la nostalgie d’une époque déjà oubliée. L’exposition présente des pièces de l’entreprise BRIO, dont certaines ont plus d’un siècle d’existence. Vous serez séduit par ces jouets en bois qui font preuve d’une grande créativité dans la simplicité de leurs formes.

Jean Jaurès, un symbole pour tous
Jean Jaurès pour les nuls
Carlos Dominguez-Lloret

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture