Expos

Double-exposition inédite : la Casa de Velázquez à Paris (Interview avec Fabienne Aguado)

Double-exposition inédite : la Casa de Velázquez à Paris (Interview avec Fabienne Aguado)

23 janvier 2020 | PAR Hortense Milléquant

La Casa de Velázquez débarque cet hiver avec une double-exposition en exclusivité pour la capitale. Nous sommes allés poser quelques questions à Fabienne Aguado, directrice des études artistiques de l’Académie de France à Madrid, afin d’en savoir un peu plus.

1- La Casa de Velázquez est à Paris avec une double-exposition ITINÉRANCE et AT3LI3R V3LÁZQU3Z. Pouvez-vous la présenter rapidement ?

L’exposition ITINÉRANCE montre le travail des artistes qui sont sortis de l’école. Chacun des treize artistes issus de la promotion 2018-2019 y présentera les œuvres les plus représentatives du projet de création qu’il a développé durant un an à Madrid. Les supports sont variés : de la peinture à l’art vidéo, en passant par la sculpture, la gravure, le cinéma et la photographie.
Elle est proposée du 16 janvier au 02 février, à l’Académie des beaux-arts – Pavillon de Caen – 27 rue de Conti 75006 Paris.
Tandis que l’exposition AT3LI3R V3LÁZQU3Z est inédite. Ce sera la première fois que des artistes de la promotion actuelle (2019-2020) présentent leurs travaux. Il s’agit d’une carte blanche donnée à la Casa de Velázquez. Rassembler la promotion autour d’un projet commun a été une expérience enrichissante qui a été rendu possible grâce à la collaboration de la Galerie Loo & Lou qui accueillera leurs travaux. Les actuels étudiants ont pris la main sur le projet et ont décidé de la scénographie de l’exposition. Ils ont choisi de s’inspirer de l’œuvre de Matisse l’Atelier rouge, comme un clin d’œil à la salle qui leur est dévolue : L’Atelier de la galerie Loo & Lou. Ils présenteront leurs travaux, tout juste aboutis, en exclusivité ainsi que leurs outils de travail ou supports car l’exposition est conçue afin d’établir un jeu de miroir entre espace de création et espace de monstration. Il s’agit d’un beau défi à relever après cinq mois seulement leur arrivée dans les ateliers madrilènes. Cette seconde exposition est un aperçu de la prochaine édition ITINÉRANCE qui présentera leur travail de façon plus approfondie.
L’exposition AT3LI3R V3LÁZQU3Z est présentée du 17 au 31 janvier, à la Galerie Loo & Lou – 20 rue Notre Dame de Nazareth 75003 Paris.

2- Est-ce que ces deux temps auront également lieux à Madrid ?

L’exposition AT3LI3R V3LÁZQU3Z est un événement exclusivement parisien, et si ITINÉRANCE a été inaugurée à Madrid en juin dernier et sera également proposée à Nantes au printemps prochain, la double-exposition n’est visible qu’à Paris.

3- La Casa de Velázquez est à Paris avec cette double-exposition ITINÉRANCE et AT3LI3R V3LÁZQU3Z. Mis à part le lieu, quel est le lien entre les deux événements ?

Tous les exposants ont résidé cette année ou l’an passé à la Casa de Velázquez à Madrid, la double-exposition a comme fil rouge la présentation de la chronologie artistique, c’est-à-dire qui va du travail de la recherche à la réalisation finale. C’est une balade dans la vie d’un artiste entre l’acte de créer et celui d’exposer.

4- ITINÉRANCE est l’occasion de regarder vers demain, quels sont les axes de travail de ces jeunes artistes ?

De plus en plus, ces dernières années, et cette promotion 2019 le confirme, les artistes basent leur travail sur le climat et l’impact de l’homme sur la planète. Ils ont une conscience écologique très forte qui se retrouve invariablement dans leurs œuvres.

5- AT3LI3R V3LÁZQU3Z vient montrer le travail d’étudiants actuels. Même question, ont-ils des obsessions similaires ?

Si la promotion 2020 est également sensible aux défis environnementaux, elle semble aussi s’interroger sur les notions de temps, de mémoire et de transmission. Et loin d’être antinomiques, les deux concepts peuvent au contraire se rejoindre et s’enrichir.

6- Comment sont organisées ces deux expositions ? Y a-t-il une ouverture vers les publics dit empêchés ?

Les expositions sont évidemment organisées en fonction des lieux qui les accueillent. Un parcours ne peut pas être réellement mis en place car l’exposition AT3LI3R V3LÁZQU3Z est proposée dans une seule et unique pièce à la Galerie Loo & Lou. Le spectateur peut ainsi appréhender plus facilement la pièce dans son ensemble.
Tandis que l’exposition ITINÉRANCE, elle est visible à l’Académie des beaux-arts de Paris. Elle est exposée au Pavillon de la Comtesse de Caen qui a été un temps en travaux. Récemment rouvert, un accès pour les handicapés y est prévu ce qui contribue à la diversification des publics. La Casa de Velázquez s’est chargée du commissariat de l’exposition et a cherché l’ordre de présentation le plus pertinent possible afin que les œuvres dialoguent entre elles. Cette optimisation est recherchée afin que le public appréhende au mieux cette thématique autour du climat. Rénovés, les murs bleu nuit apportent la touche finale à la scénographie en ajoutant un ton dramatique à l’ensemble.
Et si à Paris aucune visite guidée n’est prévue, ce n’est pas le cas à Nantes. Avec la collaboration du Département de Loire-Atlantique, une médiation est prévue à l’École des Beaux-Arts de Nantes, au printemps prochain.

Toutes les informations sont également à retrouver ici.

Visuels : © La Casa de Velázquez – (1e photo ©Alba Sanchez et deux dernières photos ©DanieleTedeschi)

Le langage des lignes au Pavillon Carré de Baudoin
3 pass à gagner pour la 20ème édition des Journées Cinématographiques !
Hortense Milléquant

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *