Expos

« Chrétiens d’Orient, 2000 ans d’histoire » : le christianisme dans tous ces états

« Chrétiens d’Orient, 2000 ans d’histoire » : le christianisme dans tous ces états

27 septembre 2017 | PAR Terence Gerber

Du 26 septembre 2017 au 14 janvier 2018 a lieu l’exposition Chrétiens d’Orient, 2000 ans d’histoire à l’Institut du monde arabe. De l’antiquité à nos jours, l’exposition retrace l’histoire et le rôle important des différentes communautés qui composent les chrétiens d’orient dans les différentes strates de la société arabe. On regrette, cependant, une certaine monotonie du parcours.

Chrétiens d’Orient, 2000 ans d’histoire s’intéresse à la « Terre Sainte » et aux territoires actuels de la Syrie, de l’Égypte, de la Jordanie, de l’Irak et du Liban. Contrairement à la zone géographique associée au termes contemporain « chrétien d’Orient », qui définit des populations qui vivent dans un espace allant de la Turquie à l’Iran, l’exposition comprend un espace bien plus vaste.

Composée de plus de 300 objets, la rétrospective se veut le reflet de l’existence des chrétiens d’Orient confrontée à un environnement parfois hostile. Évangiles, manuscrits, fresques, tapisseries, icônes, mosaïques et portraits sont à découvrir sur les deux étages où s’étendent l’exposition. Ces objets, témoins historiques, traduisent entre autres le rôle majeur de la communauté chrétienne dans l’administration et la vie intellectuelle et sociale, aussi bien sous les califats que dans l’Empire ottoman. Bien que celle-ci ait dû faire face aux différentes persécutions religieuses, et en dépit de leur statut de dhimmis (protégés), certains ont endossé le statut de haut dignitaire, permettant ainsi une représentation multireligieuse au sein des gouvernements successifs.

Bien que les œuvres soient imprégnées de l’histoire de plusieurs communautés, on regrette cependant une monotonie du parcours et une certaine inégalité dans la représentation des périodes survolées. L’exposition se divise en plusieurs secteurs, dont l’Église et le mode de vie monachisme qui lui est associée, la chrétienté après la conquête arabe, le lien entre les Églises en Orient et en Occident et, enfin, être chrétien dans le monde arabe aujourd’hui. L’approche entre les différents secteurs n’est pas la même. Par exemple, la première partie de l’exposition, l’Église et le mode de vie monachisme, représente une part de la rétrospective bien plus importante que les autres secteurs. En cela, la suite de la visite est traitée plus en surface, ce qui peut rendre compliquée une réelle attache aux différentes œuvres.

Chrétiens d’Orient, 2000 ans d’histoire est, finalement, une exposition intéressante haute en histoire, malgré les quelques défauts qui lui sont attachés.

Chrétiens d’Orient, 2000 ans d’histoire, Institut du monde arabe, du 26 septembre 2017 au 14 janvier 2018.

Visuel : Affiche officielle / (c) TG

Gagnez 3 x 2 places pour Nostalghia de AndreÏ Tarkovski en salles le 4 octobre
La Pomme dans le noir, sauvée par le jeu
Terence Gerber

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *