Expos
Art et chirurgie plastique, la rencontre se fait sur les Champs-Elysées

Art et chirurgie plastique, la rencontre se fait sur les Champs-Elysées

14 mars 2016 | PAR Amelie Blaustein Niddam

En introduction de la sixième édition du Salon des Champs-Elysée dédiées aux antiquaires et galeristes, le chirurgien plastique Jacques Ohana se fait commissaire d’expo dans l’espace d’un mini musée consacré aux transformations extrêmes du corps.

C’est une exposition hybride à la fois qui présente en parallèle les grandes figures de la chirurgie  esthétique (Paul Tessier, Yves-Gerard Illouz…) et des artistes qui ont utilisé leur corps ou les corps comme matériau de création.  Plusieurs pièces fortes se chamaillent la célébrité dans ce petit espace. Une très belle composition photographique de Orlan, artiste dont le visage est une oeuvre d’art s’impose par sa force. Son Masque Janus Ekoi Nigeria et Visages de femmes euro-forezienne trouble. Ce dos à dos siamois ne permet pas de savoir qui ici est figé et qui est vivant. Les courbes elles débordes pour le très pink Ballon Venus de Koons. Autre star, Magritte qui dans sa Tentative de l’impossible nous montre un peintre dont le pinceau devient un scalpel prêt à modeler le corps parfait.

Il faut également porter attention à Sophie Elbaz dont on avait adoré les Géographies intérieures  présenté au MAHJ en 2013. Chez elle, les disparitions ne sont jamais loin et ici elle présente des corps collés au filtre, ni en transparence, ni en filigrane mais en impression rebondie. Le résultat est très beau.

Un bon plan donc si vous avez prévu de chiner au Salon Champs Elysées.

Visuel  : ABN

Informations pratiques :
LE SALON DE PARIS 8e –
ANTIQUAIRES ET GALERISTES

Avenue des Champs-Elysées – Paris VIII e

12 AU 21 MARS 2016

« J’aurais voulu pouvoir vous les montrer », un recueil de textes et de dessins de Satiyajit Ray
L’agenda culture de la semaine du 14 mars 2016
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture