Actu
Agenda vernissage de la semaine du 27 mai

Agenda vernissage de la semaine du 27 mai

27 mai 2021 | PAR Léna Saint Jalmes

Une semaine déjà que les lieux culturels ont rouvert mais pas de panique, il y a encore pleins d’expositions à découvrir !

 

Je pense à une vache volage dans un champ, un peu libre, avec d’autres vaches pour faire des fromages. Je n’abandonne pas les chapelles ; pierre grise tu es verte, c’est un but.

Depuis son exposition personnelle en 2016 au Palais de Tokyo, Sara Favriau s’interroge sur la chaîne de consommation du bois : comme les conséquences de l’abattage forestier, notamment pour les besoins d’une œuvre d’art. Elle sculpte troncs ou poutres industrielles, en questionnant l’impact de son geste sur le vivant.

A découvrir à la Galerie Maubert (Paris) jusqu’au 31 juillet.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Galerie Maubert (@galeriemaubert)

« Nous vous aimons, Madame. » Simone Veil 1927-2017

Réalisée en partenariat avec les Archives nationales et le Parlement européen, l’exposition retrace le parcours exceptionnel de Simone Veil, ancienne ministre et présidente du Parlement européen. De son enfance à Nice, en passant par l’enfer d’Auschwitz, jusqu’à son entrée au Panthéon, cette exposition rend hommage à la vie passionnante de Simone Veil.

A découvrir à l’Hôtel de Ville de Paris dès demain et jusqu’au 21 août.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par luddelka (@luddelka)

 

Embrassez qui vous voulez ;-)

L’exposition du sculpteur Simon Doucet vise de façon artistique et ludique à remettre les germes de l’amour et de la poésie au centre de nos vies. Elle explore le thème du baiser grâce notamment à une œuvre interactive offrant aux visiteurs la liberté de mettre en scène le baiser selon leurs inspirations.

A découvrir dans la salle Béatrice Hodent de Broutelles, Mairie du VII de Paris jusqu’au 8 juin.

 

Je respire sous l’eau

Une exposition de Nasreddine Bennacer autour du voyage, de la mutation et l’histoire personnelle et collective. Sur le fond, les conflits et les relations entre pouvoirs politiques, comme ceux qui ont concerné l’Algérie, la terre où il est né et il a grandi. Au plus près, la vie des hommes, affectée par des événements et des décisions qui les obligent à faire le choix de s’éloigner, de partir en choisissant l’exil. Dans les œuvres présentées, il est surtout question d’espoir et de liberté – de se découvrir soi-même, puis la promesse de garder la mémoire du passé.

A découvrir au Studio 10 (Paris) entre le 29 mai et le 27 juin.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Studio 10 (@studio10_paris)

 

a ppr oc he

« a ppr oc he » est un salon dédié à l’expérimentation du médium photographique. Conçu comme une exposition, avec un regard curatorial et composé uniquement de solo shows. Sylvain Couzinet-Jacques nous emporte dans sa réflexion à mi-chemin entre le genre documentaire, pour sa résonance avec le présent, et les arts visuels autour du concept de ré-enchantement. De la crise immobilière en Espagne à la figure des black blocks, en passant par le projet Eden et l’utopie du Black Mountain College, ses oeuvres reflètent un monde soumis à des tensions qui produit les stratégies de son réenchantement.

A découvrir dans trois lieux du Marais (Paris) jusqu’au 30 mai.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par a ppr oc he?26-30 May 2021 (@approcheparis)

 

Red, blue and yellow

Yves Zurstrassen dévoile un ensemble inédit de peintures et de sérigraphies sur papier. Sa peinture est une œuvre toujours en mouvement, navigant entre abstraction lyrique et expressionnisme abstrait. Loin de tout formalisme, l’artiste travaille le geste dans une succession effrénée d’apports et de retraits. Yves Zurstrassen confronte sa gestuelle spontanée, parfois violente, à la délicatesse des motifs floraux, stellaires, ondulants.

A découvrir à la galerie Xippas de Genève entre le 29 mai et le 31 juillet.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Xippas Galleries (@xippasgalleries)

Visuel: affiche de l’exposition Embrassez qui vous voulez

Tosca à Vienne : le miracle des grandes voix
[Streaming] Marina Rebeka en majesté(s) dans un concert Donizetti à l’opéra d’Amsterdam
Léna Saint Jalmes

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture