Arts
Agenda des expos du 17 décembre

Agenda des expos du 17 décembre

17 décembre 2020 | PAR quentin didier

Les salles d’expositions et les musées ne peuvent pour l’instant toujours pas rouvrir leur porte. On vous propose tout de même d’intéressantes expos en ligne mais également en présentiel pour les parisiens. On vous le rappelle les galeries d’art, elles, sont ouvertes !

Self portraits de Vivian Maier – Les Douches la galerie

Vivian Maier est une photographe amateure dont l’œuvre découverte après sa disparition, ne cesse de gagner des admirateurs. Elle passe sa vie en tant que nourrice tout en exprimant son art dans la rue. La galerie d’art parisienne Les Douches propose en ce moment son exposition Self portraits. Comme son nom l’indique c’est une série de portraits réalisés par Vivian Maier avec elle-même pour sujet. En cette époque pleine de narcissisme et de selfies, l’œuvre de l’artiste vient questionner notre rapport à l’image, à sa propre image à travers des dizaines de photographies qui vont vous plonger dans les années 50 et 60. L’exposition Self portraits est à retrouver jusqu’au 20 février. Alors la meilleure chose à faire c’est d’arrêter de scroller Instagram et de foncer voir l’exposition de Vivian Maier. On vous promet que ça sera beaucoup, beaucoup mieux.

The price of sugar de Giorgio Negro et Tommaso Protti – 28 Vignon Street (en ligne)

The price of sugar est une exposition aussi dure qu’elle est belle. Elle fait entrer en résonance le travail photographique réaliste et surréaliste de Giorgio Negro, et l’approche plus journalistique de Tommaso Protti. C’est une forme d’esclavage moderne qui est abordée ici. Basée sur la citation de Voltaire dans Candide : « C’est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe », l’exposition aborde la mondialisation sous ce prisme dramatique. Les sublimes clichés des deux photographes italiens mettent en relief une réalité beaucoup moins belle. Violence, corruption, prostitution, trafic de drogue, déforestation, etc… Toutes ces tragédies sont présentées frontalement dans un noir et blanc aussi froid que profond. L’exposition The price of sugar est à retrouver sur 28 Vignon Street à cette adresse.

Chines de Marc Riboud – Polka Galerie

C’est un voyage en Orient qui nous est proposé avec la dernière exposition de Marc Riboud à la Polka Galerie. Le photographe français est connu pour ses œuvres dédiées à l’Asie de l’est. Il a multiplié les voyages en Chine de 1957 à 2010. Marc Riboud a posé son regard d’artiste sur l’immensité du pays avec profond intérêt. L’exposition Chines regroupe presque 40 clichés sur plusieurs décennies. L’occasion de retracer l’histoire récente du pays. Marc Riboud capture de somptueux décors, de somptueux moments et une pluralité de regards, dévoilant toute la richesse de la Chine. L’exposition se déroule jusqu’au 27 février à la Polka Galerie. Et pour ceux qui ne peuvent malheureusement pas se déplacer, ou pour ceux qui veulent jeter un coup d’œil avant d’y aller, une visite virtuelle vous est proposée à cette adresse.

An eclipse of moths de Gregory Crewdson – Galerie Templon

Le photographe américain Gregory Crewdson dévoile sa nouvelle exposition An eclipse of moths à la Galerie Templon. L’artiste New Yorkais incorpore à son œuvre photographique, une forte inspiration du septième art. Il utilise des comédiens, des maquilleurs, travaille avec un scénario. Son but, capturer l’instant au sens le plus pur du terme avec une mise en scène travaillée. Pour An eclipse of moths, il choisit de présenter la face sombre et torturée de l’Amérique. L’exposition est à découvrir jusqu’au 23 janvier à la Galerie Templon.

Belgium de Stephan Vanfleteren – 28 Vignon street (en ligne)

C’est une plongée mélancolique dans le ‘’Plat pays’’ qu’on vous recommande aujourd’hui. Le photographe belge Stephan Vanfleteren, reconnu pour dépeindre la société avec des portraits en noir et blanc, vous emmène dans sa vision romantique. Marquée par de forts contrastes de lumière, l’œuvre du célèbre photographe capture le quotidien d’époques parfois révolues. La plateforme 28 Vignon street propose cette exposition Belgium tant attendue. L’occasion de profiter de photographies sans bouger de chez vous !  

Bloom, collectif et graphique à la SLOW GALERIE

Jusqu’au 13 février, cette exposition de la SLOW GALERIE réunit 20 illustrateurs de @laslowagence sur le thème de la reconnection à la Nature, orgasmique, spirituelle, apaisante. Parmi eux, vous retrouverez le travail sur la couleur de Pierre-Emmanuel Lyet.

Visuel : Polka Galerie

Série d’initiatives culturelles en milieu « essentiel » : la culture se révolte !
Laurent Couson : « Le requiem est aussi une oeuvre laïque »
quentin didier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture