Expos
A Lyon, une exposition sur Toutankhamon, le pharaon oublié

A Lyon, une exposition sur Toutankhamon, le pharaon oublié

22 novembre 2022 | PAR Ilan Lévy

À la Sucrière, l’exposition Toutankhamon, à la découverte du pharaon oublié met en lumière l’histoire incroyable de ce jeune homme de 3 500 ans, dont la découverte du tombeau fascine encore.

Une découverte presque par hasard d’Howard Carter

Dessinateur par passion, le jeune Howard Carter est envoyé en Égypte pour représenter des tombeaux de pharaons en Égypte. De découvertes en découvertes, il se passionne pour l’archéologie et ce pays dès les années 1890.
Soutenu par différents mécènes, il effectue de multiples recherches. À partir de 1902, il explore la Vallée des Rois. Puis en 1912, il rejoint le richissime mécène Lord Carnarvon.
Après des années de fouilles infructueuses, ils sont sur le point de tout abandonner. Par hasard, alors qu’elle est cachée par les déchets d’anciennes fouilles, Carter découvre l’entrée du tombeau de Toutankhamon, l’un des pharaons les plus connus aujourd’hui.

Une exposition pédagogique pour toute la famille

Dans le très beau cadre de la Sucrière, l’exposition Toutankhamon met en lumière la vie du jeune pharaon qui monte sur le trône à 6 ans et meurt à 18 ans, sans doute de maladie.
Scénographie soignée, explications pédagogiques, le visiteur est plongé dans la peau d’Howard Carter au moment de ses découvertes. Son itinéraire est détaillé et les commentaires placent le visiteur dans la situation d’un explorateur comme Carter.
On y retrouve tous les objets trouvés dans le tombeau, les différents sarcophages, masques mortuaires ainsi que la momie de Toutankhamon.

La légende Toutankhamon

Fils d’Akhenaton, Toutankhamon est le onzième pharaon de la XVIIIe dynastie.
Son court règne est surtout marqué par le retour au polythéisme et au culte des dieux anciens. En effet, son père avait interdit les autres cultes que le sien.
C’est surtout la richesse de ce qui a été trouvé dans le tombeau qui a fait le culte et la légende de Pharaon. Ces objets uniques, parfaitement reproduits pour l’exposition, ont permis de connaître le mode de vie de cette époque.
Il reste de ce pharaon, éternel jeune homme, une légende noire entretenue par la suite, car de nombreuses personnes qui ont accès à son tombeau sont mortes prématurément.

Une exposition à découvrir pour adultes et enfants

Toutankhamon, le pharaon oublié, jusqu’au 24 avril 2023. Réservation préférable, La Sucrière, 49-50, quai Rambaud, 69002 Lyon.

Visuel : © IL

Entrevues 2022 : de précieux regards de cinéastes mis à l’honneur
Mauvaises Filles : « J’ai travaillé sur l’intimité et la profondeur de la parole », Emérance Dubas
Ilan Lévy

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration