Expos
50 ans après sa disparition, André Breton continue à « Transformer le monde et changer la vie » au Centre Pompidou

50 ans après sa disparition, André Breton continue à « Transformer le monde et changer la vie » au Centre Pompidou

28 septembre 2016 | PAR Charles Filhine-Trésarrieu

Le Musée national d’art moderne rend hommage à André Breton pour les 50 ans de la mort de l’écrivain. Une salle lui est consacré au sein de l’exposition « Politiques de l’Art ».

Cette année marque le cinquantenaire de la disparition d’André Breton. En hommage au père du surréalisme, le Centre Pompidou lui consacre une salle entière dans le nouveau parcours d’expositions-dossiers proposé par le musée dans les collections modernes (1905-1960), intitulé « Politiques de l’Art ». Quelques jours après l’ouverture de l’exposition consacrée à un autre grand artiste de la première moitié du XXe siècle, René Magritte, le public pourra ainsi découvrir André Breton à partir du vendredi 29 septembre et jusqu’au 1er janvier 2017. Organisée en collaboration avec sa fille, la plasticienne Aube Breton-Elléouët, l’exposition devrait dévoiler un peu plus l’auteur de Nadja et de L’Amour fou.

Connus pour ses combats pour la défense des libertés et contre les extrémismes religieux et nationalistes, André Breton a été le chef de file des surréalistes dès les années 1920. Il est l’un des rares artistes à avoir appartenu au mouvement de ses débuts à sa disparition. Il a été de tous les combats, de la protestation contre la guerre coloniale menée par la France dans le Rif marocain en 1925 à la signature en 1960 du « Manifeste des 121 », la Déclaration sur le droit à l’insoumission dans la Guerre d’Algérie.

Ce n’est pas la première fois que le Centre Pompidou rend hommage à André Breton, puisqu’il lui avait consacré une exposition en 1991 : « André Breton, la beauté convulsive ». L’édifice abrite également depuis 2003 un « Mur Breton », un assemblage d’objets et d’œuvres divers, devenu « Atelier Breton » en 2014, avec l’ajout du bureau de l’écrivain. Pour l’occasion seront également publiés un hors-série des Cahiers du Musée national d’art moderne ainsi qu’une anthologie de textes, André Breton. Surréalisme et politique.

Informations pratiques :

Centre Pompidou 75191 Paris cedex 04

Téléphone : 00 33 (0)1 44 78 12 33

Métro Hôtel de Ville, Rambuteau

Exposition ouverte de 11h à 21h tous les jours, sauf le mardi

Tarif : 14 € (tarif réduit : 11 €)

Valable le jour même pour le musée national d’art moderne et l’ensemble des expositions

Accès gratuit pour les adhérents du Centre Pompidou (porteurs du laissez-passer annuel)

www.centrepompidou.fr

Visuel : D.R.

Infos pratiques

Paris Fashion Week: le dresscode indispensables des lieux culturels parisiens
Belle découverte, le collectif BLBC et leur festival Vis à Vis
Charles Filhine-Trésarrieu

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *