Arts
Kate Moss à la galerie de l’Instant

Kate Moss à la galerie de l’Instant

10 mai 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

A partir du 13 mai, la galerie de l’instant consacre une exposition de photographie dédiée à Kate Moss. Les plus grands ont immortalisé la belle, de Paolo Roversi à  Bettina Rheims.

L’allure de Kate Moss,découverte à 14 ans en 1990 ne cesse de faire la Une des magasines de mode depuis deux décennies. « Bettina Rheims la remarque alors qu’elle a à peine 14 ans, et la photographie pour son livre « Modern Lovers » ; c’est ainsi que débute une carrière toujours passionnante aujourd’hui. Égérie de la période grunge et emblème des « waifes” ces jeunes filles innocentes, très minces, au regard un peu perdu, photographiée par Corinne Day et Mario Sorrenti, elle fit scandale à cette époque, certains lui reprochant sa maigreur, tandis que d’autres, tel Calvin Klein mettent en avant sa beauté, si particulière, contrastant avec les « supermodels » du moment, telles Cindy Crawford ou Claudia Schiffer. Au milieu des années 90, sa féminité explose devant l’objectif de Paolo Roversi, Peter Lindbergh ou Ellen Von Unwerth, qui la présentent enfin comme une vraie femme et plus comme une enfant…Elle devient alors un des top models les plus demandés, et son sens de la mode fait d’elle une des personnes les plus influentes du milieu. Ignorant toutes les demandes d’interview, Kate Moss cultive le mystère malgré une exposition permanente… C’est sans doute une des raisons de sa longévité dans ce milieu exigeant et vampirisant que peut être la mode ».

La brindille est  multicarte. Récemment , elle dessinait une ligne de sacs  pour Longchamp.  Alors qu’elle est accusée de prendre de la cocaïne,  Sir Green, le directeur de la ligne de magasins Top Shop avait eu le cran de signer avec elle alors accusée de prendre de la cocaïne. Zara et H et M en avait profité pour rompre leurs contrats avec le mannequin. Celle qui pense aujourd’hui à sa reconversion imagine ouvrir une école de mannequinat.

L’exposition rassemble des photgraphies de Paolo Roversi , Bert Stern , Bettina Rheims, Rankin, Albert Watson , Arthur Elgort , Marc Hispard , Mike Figgis Richard Dumas , Mary McCartney ,Patrick Demarchelier,Juliette Butler, Bruno Klein et  Axl Fred. Vernissage jeudi 12 mai

 

Image à la Une: Richard Dumas, 1999,tirage baryté 25 x 25 cm(©Richard Dumas/Agence Vu, courtesy Galerie de l’Instant, Paris)

Image en tête d’article: Bert Stern, “Kate Laying Down”, 2002,tirage Fine Art 30 x 40 cm(©Bert Stern, courtesy Galerie de l’Instant, Paris)

Image en corps de texte: Bettina Rheims,Kate, Londres, déc. 1989,série “Modern Lovers”tirage baryté 50 x 60 cm(©Bettina Rheims, courtesy Galerie Jerôme de Noirmont, Paris)

Infos pratiques

« Richard Prince, American Prayer » à la BnF
« Rembrandt et la figure du Christ » au Louvre jusqu’au 18 juillet
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture