Arts
Encore plus de Munch : Beaubourg prolonge

Encore plus de Munch : Beaubourg prolonge

28 novembre 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Avec 270 000 visiteurs depuis l’ouverture, l’exposition « Edvard Munch, l’oeil moderne » suscite une affluence exceptionnelle et s’affirme d’ores et déjà comme l’un des plus grands succès de fréquentation de l’histoire du Centre Pompidou.

Afin de répondre à l’intérêt du public et lui garantir les meilleures conditions de visite, Alain Seban, président du Centre Pompidou, a décidé de prolonger l’exposition de deux semaines jusqu’au 23 janvier 2012 inclus.

L’exposition réunie cinquante-neuf peintures, quarante-neuf photographies d’époque, vingt-quatre oeuvres sur papier, quatre films et l’une des rares sculptures d’Edvard Munch. À travers neuf thèmes, pour un parcours en douze salles,(Reprises, autobiographie, l’espace optique, en scène, compulsion, rayonnements, l’amateur de cinéma, le monde extérieur, dessiner, photographier, le regard retourné…), l’ exposition présente un ensemble de peintures majeures et d’œuvres sur papier comme il a rarement été possible de les voir. Associées à ses expérimentations photographiques et filmiques, elle s’interroge sur l’habitude qu’avait Munch de reprendre les mêmes motifs.

 

L’Ecole des femmes, à la Comédie-Française: insulaire et lumineuse
Un nouvel Hôtel de Ville à Montpellier signé Jean Nouvel
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *