Design
Le cercle du design fête ses trois ans au musée des Arts Décoratifs

Le cercle du design fête ses trois ans au musée des Arts Décoratifs

19 novembre 2014 | PAR Yaël Hirsch

Lundi 17 novembre, Olivier Gabet, directeur du musée des Arts Décoratifs, Dominique Forest, conservatrice, Jennifer Hallot, responsable du mécénat et Caroline Jollès, marraine de l’association, recevaient le cercle du design 20/21 pour fêter les 3 ans de ce groupe de passionnés qui se retrouve à travers des rencontres avec des créateurs et qui participe au développement des collections de design du musée des Arts décoratifs. L’anniversaire a eu lieu au cœur même des collections du musée où 3 salles sont réservées aux dernières acquisitions, avec en exergue celles que le « cercle » a permis d’obtenir. 

[rating=5]

Parmi ses acquisitions faites grâce au Cercle du design, on trouvait dès l’entrée la « Grandfather clock » de Maarten Baas (2009). Et à l’orée de la première salle, la petite dernière signée Joris Laarman : « Starlings table »  masse élégante d’étourneaux en résine et nickel, et qui est présentée avec sa projection : un envol inspirant d’étourneaux.

Le reste était arrangé « comme à la maison » et « permettait de faire des rapprochements », selon les mots de Dominique Forrest. Ainsi d’une structure lumineuse géométrique de Constance Guisset (2011), derrière une bibliothèque « Charlotte » colorée des frères Bouroullec (2000) et un porte-manteau géant en bois cintrable de Matthieu Lehanneur (2003).

Dans l’autre pièce un petit salon d’hiver Bouroullec est reconstitué derrière des « algues » ( 2004), où le confort d’un « Canapa ploum » (2011) s’appuie sur une « table tambou » (2011) et est mis à distance par une « column » en marbre signée Eric de Walle (2014).

Plus loin, alignés en galeries ou présentoirs, on peut découvrir (entre autres) les sculptures-objets colorées de Nicholas Rena (2009), un « Siège cabbage » de Oki Sato (2009) ou des verres « Aie » Philippe Starck (2005).

Vous pourrez vous-même voir ces nouvelles acquisitions des Arts décoratifs et découvrir lesquelles ont été permises par le cercle du design 20/21 dans les collections permanentes modernes et contemporaines du musée.

visuels : yael hirsch

[Live-report] Visite du chantier du nouveau Musée de l’homme
« This is concrete » : Jefta van Dinther & Thiago Granato dansent l’amour sans messe basse au Centre Pompidou
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Le cercle du design fête ses trois ans au musée des Arts Décoratifs”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


    A propos

    Toute La Culture : Comment choisir ?
    Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

    L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
    Soyez libres… Cultivez-vous !

    Soutenez Toute La Culture