Design
La Pinacothèque remplace les Masques Maya par le père de Corto Maltèse

La Pinacothèque remplace les Masques Maya par le père de Corto Maltèse

02 mars 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Les premiers effets culturels de la crise entre la France et le Mexique se font sentir.Le Travelling festival de cinéma de Rennes Métropole annonçait récemment  le lancement d’une pétition contre Nicolas Sarkozy. Au même moment, les autorités mexicaines ont affirmé devoir renoncer à l’organisation de l’exposition «Les Masques de Jade Maya»  à la Pinacothèque en raison de la dégradation des relations avec la France ces derniers jours. En remplacement, la direction a décidé d’avancer l’exposition sur le dessinateur italien Hugo Pratt, qui devait commencer cet été. Elle débutera finalement le 18 mars.

Cette exposition présentera un ensemble exceptionnel d’œuvres originales d’Hugo Pratt, ainsi que, pour la première fois, l’ensemble intégral des planches de La Ballade de la Mer salée, première œuvre où apparaît Corto Maltese, le célèbre marin à la main entaillée. Il est un marin libertaire, anarchiste, rêveur, sceptique, idéaliste. Il est engagé auprès des causes qui lui paraissent justes. Il prend la mer la première fois vers 1900 , on le retrouve régulièrement jusqu’à 1925.

La série compte Vingt neuf aventures au dessin précis et fin. Cigarette au bec, les épisodes façonnent  la personnalité de Corto Maltese toujours acteur malgré lui des grands événements du Monde.

Le problème au Théâtre du Rond-Point
La collection d’art de Claude Berri ne sera pas présentée au Centre Georges Pompidou
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “La Pinacothèque remplace les Masques Maya par le père de Corto Maltèse”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture