Arts
Des boîtes aux lettres customisées s’exposent au Musée de la Poste

Des boîtes aux lettres customisées s’exposent au Musée de la Poste

12 octobre 2011 | PAR Liane Masson

Le Musée de la Poste présente une exposition de boîtes aux lettres customisées par une vingtaine d’artistes, jusqu’au 1er mars 2012. A l’issue de l’exposition, les œuvres seront mises aux enchères pour la fondation Keith Haring, engagée notamment dans la lutte contre le sida.

La Poste, les street-artistes, le Musée en Herbe (musée parisien dédié aux enfants) et le Musée de La Poste s’associent pour la restauration de la fresque de Keith Haring exposée devant l’Hôpital Necker. Cette fresque monumentale, qui affiche l’engagement d’un artiste pour les enfants et la maladie, est en effet aujourd’hui en péril. Afin de récolter des fonds, le groupe La Poste, partenaire de l’opération, met à disposition du Musée en Herbe des boîtes aux lettres. Une vingtaine d’artistes de rue présents dans le cadre de l’exposition qui se tient au Musée en herbe du 15 mars 2011 au 1er mars 2012, intitulée « L’Explosition ! », décoreront à leur manière ces boîtes aux lettres. Benjamin Sabatier, L’Atlas, Speedo Graphito, Zeus et de nombreux autres street-artistes participent à cette opération.

Les boîtes aux lettres seront ensuite  vendues aux enchères. Les fonds récoltés seront reversés à l’hôpital Necker pour la restauration de la fresque de Keith Haring ainsi qu’au Musée en Herbe dont la vocation est d’initier les enfants à l’art, qui est une des missions de la Fondation créée par Keith Haring.

 

 

Voir aussi notre article sur l’exposition de Keith Haring au Musée en Herbe.

Gagner 1×2 places pour Magma le 21 octobre à Bruguières
Natacha Régnier plombe la mémoire de Marina Tsvetaeva au Festival d’Automne
Liane Masson

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture