Arts
Découverte de la dynastie Marubi à la Maison Européene de la Photographie

Découverte de la dynastie Marubi à la Maison Européene de la Photographie

06 octobre 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

La Mep présente jusqu’au 8 janvier une série de six expositions aux thèmes très différents. Au dernier étage se niche un petit bijou historique en la présentation de « l’âge d’or de la photographie albanaise ». Une plongée dans ce pays par les grands angles signés Shan Pici et les portraits lumineux de Pjetër Marubi.

Si l’histoire politique de l’Albanie est tristement connue, son univers artistique l’est beaucoup moins. Pourtant, à la toute fin du XIXe siècle, un italien, Pietro Marubi, fuit la répression  anti Garibaldi. Il s’installe en à Shkodra où il ouvre le premier studio photographique du pays en 1858. Trois générations s’y succèdent faisant de cet endroit un lieu aussi célèbre que le studio Harcourt. Ils impulsent une tradition de l’image dans ce pays transformant la relation même de la population à cet objet nouveau.

Que voit-on ?

Des portraits en premier lieu représentant des femmes et des hommes posant devant un fond verdoyant. L’image est sérieuse, réfléchie. La photo est rare, elle est ici la mémoire d’une famille. Les générations suivantes voient d’autres photographes se prendre de passions pour cet art. Les nouveaux venus, parfois anonyme , glissent dans le phot-journalisme en ayant pour sujet les enterrements dans les villages. Shan Pici, lui offre des vues superbes  notamment,  sur , une église de montagne dans le nord de l’Albanie.   Avec le siècle, vient l’image cinématographique. Dans les années 30, ce n’est plus le témoignage familiale qui ressort mais le portrait pour soi, glamour, comme le montre le travail de Kristaq Sotiri.

De l’exposition résulte un livre intitulé  » Albanie, un voyage photographique « , présenté par Loïc Chauvin et Christian Raby, ce livre présente un aperçu historique de la photographie albanaise à travers le regard d’une douzaine d’artistes sur une période qui court de 1858 à 1945. Il est commandable  en ligne.

Un beau voyage temporel et spirituel dans un pays que l’on découvre ici d’un œil nouveau.

Visuel (c) Jeune femme musulmane, 1884 de Pjetër Marubi

 

Gagner 10×2 places pour la foire d’art contemporain, Cutlog
Gagner 1×2 places pour le concert de David Reinhardt le 13 octobre à Saint-Gaudens
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Découverte de la dynastie Marubi à la Maison Européene de la Photographie”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *